2 octobre 2014 – 2 octobre 2015 : Premier anniversaire de la liberté d'association professionnelle des militaires !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

2 octobre 2014 – 2 octobre 2015 : Premier anniversaire de la liberté d'association professionnelle des militaires !

Message  Webmestre GendXXI Agora le Jeu 1 Oct 2015 - 20:40

2 octobre 2014 – 2 octobre 2015 :


Premier anniversaire de la liberté d'association professionnelle des militaires !







Depuis les arrêts du 2 octobre 2014 de la Cour Européenne des Droits de l'Homme, arrêts imposant le principe d'une liberté d'association professionnelle des militaires, le paysage juridique français se modifie peu à peu.
Dès le 3 janvier 2015 les arrêts de la CEDH sont devenus définitifs et s'imposaient donc directement en droit français. Depuis la loi 2015-917 du 28 juillet 2015, le Code de la Défense reconnaît (et encadre) ce droit nouveau en ses articles L4126-1 et suivants. Les projets de décrets, en cours de préparation, à deux réserves près, respectent l'esprit de la jurisprudence de la CEDH, ils devraient être corrigés d'ici leur publication définitive.
Créée dès janvier 2015, l'association nationale professionnelle militaire (APNM) GendXXI est en parfaite conformité avec la nouvelle loi française. Elle prépare maintenant l'assemblée générale inaugurale qui, début 2016, verra les premières élections au sein d'une organisation professionnelle militaire juridiquement reconnue.
En quelques mois, GendXXI a déjà mis en avant les problématiques des moyens face aux nouvelles menaces terroristes, des effectifs notamment dans le cadre de Vigipirate, de la nécessaire transposition de la directive européenne sur le temps d'activité, du suivi des suicides, du risque de décrochage de la fonction militaire par rapport aux catégories C et B de la fonction publique civile, de la revalorisation de la place du gendarme « généraliste »...
Reste le long parcours de l'évolution des mentalités, notamment au sein d'une certaine hiérarchie, et de la crainte, pour tout militaire, d'être mal vu par ses chefs... avec les conséquences évidentes qui peuvent en découler. Au-delà de la crainte, il y a aussi la résignation, la croyance que rien, de toute façon, ne peut changer.
En réunissant dès à présent près de 350 militaires d'active et réservistes opérationnels(1), GendXXI est en ligne avec ses objectifs initiaux. Il faudra néanmoins encore longtemps pour que les bataillons de militaires associés puissent afficher des effectifs comparables, par exemple, aux policiers syndiqués et pour que les militaires ne soient dès lors plus les « oubliés » de l'Etat.
(1) La loi écarte l'adhésion aux APNM des retraités militaires, ainsi que les familles de militaires...

Webmestre GendXXI Agora

Date d'inscription : 16/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum