Privas - 07 - Condamné, il fuit le tribunal et blesse trois policiers (2016).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Privas - 07 - Condamné, il fuit le tribunal et blesse trois policiers (2016).

Message  Alain Vasseur le Mer 20 Juil 2016 - 9:30

«Il a littéralement explosé, avec une brutalité sauvage, dans un accès de colère et de rage ». Hier, devant le tribunal correctionnel de Privas, Pierre-Yves Michau décrit le comportement du prévenu, âgé de 22 ans, quelques jours plus tôt. Le 1er juillet, il comparaissait devant le même tribunal, pour un cambriolage commis avec son père, détenu. Lui était libre. Condamné à deux ans de prison ferme, placé sous mandat de dépôt, il a violemment repoussé deux fonctionnaires de police, qui s’apprêtaient à lui passer les menottes, pour prendre la fuite. Une policière, violemment bousculée, a chuté, s’est fracturée deux doigts, et s’est tordu le poignet. Pris en chasse et rattrapé, après 500 mètres de course-poursuite, par un troisième policier, le jeune homme s’est débattu lors de son interpellation, occasionnant des blessures sur le policier. C’est pour ces faits de violence sur personne dépositaire de l’autorité publique et de rébellion qu’il était jugé. « C’était immature, j’ai fait ça sans réfléchir », reconnaît le prévenu, devant le tribunal. Et d’ajouter : « Je ne croyais pas que j’allais être condamné, je ne voulais pas retourner en prison. »

« Il n’avait qu’un seul but : s’enfuir »

« Tout démontre qu’il voulait se soustraire à la décision de justice ! Il ne va pas nous faire croire qu’il n’a pas réfléchi. Il n’avait qu’un seul but : s’enfuir », a plaidé Me Carole Muzi, avocate des trois policiers. « Le problème, c’est que pour vous enfuir, vous n’avez pas d’autre choix que de leur faire mal… Cela aurait pu être plus grave », avait rappelé, plus tôt, Jean-Elie de Romefort, le président. « Ce qu’il a fait, il l’a fait délibérément, et qu’on ne vienne pas me dire qu’il est sur la bonne voie, quand il fait preuve d’une telle sauvagerie. C’est tout le contraire ! », a insisté le procureur de la République, requérant quatre ans de prison. Le prévenu avait déjà été condamné à plusieurs reprises, pour des violences et des vols. En tout, 27 mentions sur son casier judiciaire. Mais il fait acte de contrition : « J’essaye de prouver que je suis quelqu’un de changé, je veux une vie normale. »
« Ce n’est pas un casier judiciaire que vous avez à juger, mais un homme », a plaidé son avocat, Me Timothée Vignal, soulignant : « Il a un gros problème avec l’autorité, car pour lui, l’autorité paternelle n’a jamais existé, sauf pour lui donner le mauvais exemple. »

Le tribunal a finalement condamné Giovanni Mattioli à quatre ans de prison, dont 18 mois de sursis avec mise à l’épreuve. Soit deux ans et demi de prison ferme. Il a été maintenu en détention.

http://www.ledauphine.com/faits-divers/2016/07/19/condamne-il-fuit-le-tribunal-et-blesse-trois-policiers


Dernière édition par Alain Vasseur le Ven 2 Juin 2017 - 22:31, édité 1 fois
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Lieudieu - 38 - Un détenu s’est évadé lors d’une sortie en forêt à Lieudieu.

Message  Alain Vasseur le Mer 17 Mai 2017 - 1:44

Publié le 16/05/2017 à 12:26 


Un détenu du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier a profité d’une sortie organisée par l’établissement pour se faire la belle. Il est depuis activement recherché. Il n’est pas à son premier coup d’essai.

Selon les informations du Dauphiné Libéré, l’établissement avait organisé ce lundi après-midi une sortie dans les bois du village de Lieudieu. Une dizaine de détenus étaient encadrés par des surveillants et des moniteurs.

Mais vers 15 heures, un prisonnier de 23 ans s’est littéralement volatilisé. Aussitôt informés, les gendarmes ont déployé d’importants moyens, avec l’appui d’une équipe cynophile et d’un hélicoptère. Cependant, le jeune homme reste introuvable depuis.

Purgeant une peine pour des faits de vol, ce détenu originaire de la Drôme a déjà par le passé tenté une évasion. C’était le 1er juillet 2016 dans les couloirs du palais de justice de Privas. Comparaissant pour des cambriolages, il avait projeté plusieurs policiers au sol à l’écoute de sentence. Il avait été rattrapé dans les rues de Privas.

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2017/05/16/un-detenu-s-evade-lors-d-une-sortie-en-foret-a-lieudieu
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Portes-les-Valence - Un détenu évadé en Isère interpellé dans la Drôme.

Message  Alain Vasseur le Ven 2 Juin 2017 - 18:16

02/06/2017 à 16h01



Un détenu du centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), qui s'était évadé mi-mai, à l'occasion d'une sortie en forêt, a été interpellé dans la Drôme, a-t-on appris vendredi auprès du parquet de Valence.

Cet homme de 23 ans, interpellé jeudi à Portes-les-Valence, sera cité en correctionnelle pour les vols et escroqueries commis durant sa cavale, a précisé le parquet, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Ce détenu, qui avait déjà fait une tentative d'évasion, purgeait une peine pour vol avec violence et était libérable en mai 2020.

Il s'évade lors d'une sortie en forêt



Avec deux autres détenus, il participait le 15 mai à une journée organisée par l’aumônerie de la prison dans les bois du village de Lieudieu, lorsqu'il a faussé compagnie à ses accompagnateurs dans un sentier escarpé.

Outre l’aumônier, une dizaine de bénévoles et un surveillant encadraient le trio de détenus.

En juillet 2016, le fugitif avait déjà tenté de s'enfuir du palais de justice de Privas (Ardèche) où on le jugeait pour vols, en "bousculant des fonctionnaires de police". Mais il avait été rattrapé peu après.

http://www.bfmtv.com/police-justice/un-detenu-evade-en-isere-interpelle-dans-la-drome-1177693.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum