La justice s'interroge sur le versement éventuel de pots-de-vins