Un commissariat fermé pendant plusieurs heures, des rodéos en ville… L’« hommage » rendu dimanche à Curtis, un jeune habitant décédé au guidon d’un quad le 5 mai dernier, n’est pas passé inaperçu.