Trappes - Tuerie du Burger King : Malik a été arrêté chez une amie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Trappes - Tuerie du Burger King : Malik a été arrêté chez une amie.

Message  Alain Vasseur le Mer 24 Mai 2017 - 16:18

Malik A, le tireur présumé du Burger King de Plaisir, a été arrêté ce mercredi 24 mai au matin.

Publié le : 24/05/2017 à 08:26



Malik A. a été arrêté ce mercredi 24 mai.


Malik A., le tueur présumé du Burger King de Plaisir, a été arrêté ce mercredi 24 mai au matin. L’homme de 34 ans était recherché depuis le 6 mai dernier. Ce jour-là il aurait tiré à 11 reprises à la kalachnikov sur Adel, son ex beau-frère, le tuant sur le coup. Dans les jours suivant, il aurait fait deux autres victimes à Trappes, leur tirant dans les jambes.

Malik a finalement été interpellé à Saint-Denis (Seine Saint-Denis). L’opération menée par la police judiciaire s’est déroulée à 6h. Le suspect se trouvait dans l’appartement d’une amie. Elle a également été interpellée.  “Tout le monde redoutait sa réaction. Cela s’est plutôt bien déroulé. Il ne s’est pas montré violent. A priori, il ne s’était pas caché là dès le début de sa cavale. Il n’y était que depuis quelques jours. Il semble qu’il a pas mal navigué dans la région”, a confié une source judiciaire.

Malik A. devrait être maintenu en garde à vue pendant 48 heures dans les locaux de la police judiciaire de Versailles. Il sera ensuite présenté à la juge d’instruction en charge du dossier. Celle-ci décidera de sa mise en examen pour assassinat et tentatives d’assassinats, des chefs d’accusation qui le conduiraient directement vers une cour d’assises. Son casier portant déjà quatorze condamnations, principalement pour des violences, il est plus que probable qu’un placement en détention provisoire soit alors prononcé.

La cavale de Malik A. a duré 18 jours au total. Elle a semé un certaine panique à Trappes et à Plaisir. Ceux qui le connaissaient redoutaient sa vengeance. Ce serait le mobile de tout. Il avait la liste de ses ennemis. En plus de la kalachnikov, il se dit que Malik possédait une arme de poing, preuve d’une certaine détermination. On ignore encore si l’arme du crime a été retrouvée.

78190 Trappes

http://www.78actu.fr/tuerie-du-burger-king-malik-a-ete-arrete_49427/

http://www.lci.fr/faits-divers/trappes-plaisir-le-tireur-des-yvelines-soupconne-d-avoir-fait-un-mort-et-deux-blesses-a-ete-arrete-2053033.html


https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/saint-denis-le-tireur-des-yvelines-interpelle-1495606243


Yvelines: un homme tué au fusil d'assaut.
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Le tueur présumé des Yvelines interpellé en Seine-Saint-Denis.

Message  Alain Vasseur le Jeu 25 Mai 2017 - 4:18

24 mai 2017, 8h20 | MAJ : 24 mai 2017, 20h07


L'homme est soupçonné d'avoir tué par balles son ex-beau-frère et blessé deux autres personnes. 



Il était activement recherché depuis plus de deux semaines. Le tueur présumé qui faisait trembler la ville de Trappes (Yvelines) a été arrêté ce mercredi matin à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Malik Abadia, 34 ans, a été surpris par les fonctionnaires de la brigade de recherches et d’intervention de la police judiciaire de Versailles.
 
Ce jeune homme est soupçonné d’avoir, le 7 mai dernier sur le parking du Burger King de Plaisir, criblé de onze balles de fusil Kalachnikov, Adel Ghoula, 35 ans, son ex-beau-frère. Avant de blesser aux jambes, durant les deux nuits qui ont suivi, à Trappes, deux hommes, âgés de 31 et 23 ans.

À 6 heures du matin dans le centre-ville, le fugitif a été surpris dans son lit par les fonctionnaires et n’a pu opposer aucune résistance. Il avait trouvé refuge chez une femme de 45 ans, avec qui il était en relation. L’arme du crime n’a pas été retrouvée mais les enquêteurs ont mis la main sur deux pistolets qui étaient cachés dans cet appartement.
 
Ce logement avait été placé sous surveillance par les forces de l’ordre comme étant un possible point de chute du suspect. L’assassin présumé et sa complice ont été placés en garde à vue dans les locaux versaillais de la brigade criminelle.
 

Trappes entre silence et soulagement après l’arrestation du tueur présumé

 
Au square Van Gogh, où a grandi Malik Abadia et où a eu lieu la deuxième fusillade, le nom de ce dernier semble encore tabou. Tous ont entendu parler de l’affaire ces dernières semaines mais ne veulent pas s’épancher sur le sujet. Un groupe de jeunes assis sur des chaises dit «être au courant de l’arrestation». «Mais ce ne sont pas nos histoires», tranche l’un eux. À quelques centaines de mètres de là, où tous les mercredis se tient le marché de la place des Merisiers, les langues se délient quelque peu.
 
À l’image de Djibril qui n’était pas encore au courant de l’arrestation. En entendant la nouvelle, il interpelle sa femme qui regarde les robes. «Ils ont arrêté le tueur apparemment», lui lance-t-il. «C’est un vrai soulagement, surtout pour les enfants ajoute-il. Ce mec était un fou, il voulait tuer tout le monde !» Assan en a entendu parler à la radio. Lui aussi se réjouit de cette arrestation. «À cause de lui, on a encore une fois parlé de Trappes en mal, souffle-t-il. Des cinglés, c’est malheureux, mais il y en a partout.» Mais même au marché, le sujet reste pour certains encore sensible. «C’est compliqué car on connaît les deux familles (NDLR : celle du tueur et celle de la victime), indique un vendeur de vêtement. Si on commente, on va avoir des problèmes.»  
  B.D   


«Il voulait me tuer, j’en suis persuadée», souffle Nadia

 
Après cette série sanglante, la peur avait envahi les rues de Trappes. Le tueur au Kalachnikov avait dressé une liste noire des personnes qu’il rendait responsables de l’échec de sa vie. «Franchement, cette arrestation est une excellente nouvelle, on va enfin pouvoir reprendre une vie normale, souffle un proche de la famille d’Adel. Ce type a tué mon ami parce qu’il ne supportait pas la séparation avec sa sœur Nadia».

Cette jeune femme en deuil, actuellement en Tunisie, connaissait l’homme soupçonné d’avoir tué son frère depuis toujours. «Nous avons grandi dans le même quartier, souffle-t-elle. Au début, il était gentil. Puis il s’est mis à fumer de plus en plus de cannabis. Il a commencé par faire des crises jalousie. Il est devenu paranoïaque, violent et manipulateur. Il avait toujours tendance à se faire passer pour une victime.»
 
Nadia n’a jamais pu se défaire de l’emprise que cet homme exerçait sur elle. «Même lorsqu’il a été incarcéré avec interdiction d’entrer en contact avec moi, il continuait à m’appeler avec des téléphones de contrebande et même de la cabine téléphonique de la maison d’arrêt», se souvient-elle. Selon la jeune femme, l’assassinat de son frère ne doit rien au hasard. «Il voulait me tuer, j’en suis persuadée. Ce soir-là, il surveillait l’appartement de ma grande sœur et il a surpris mon frère Adel sur ce parking et il l’a tué pour se venger», ajoute-t-elle, car à deux reprises il avait dû se «montrer persuasif pour me protéger». Malik Abadia. sera présenté, vendredi devant le juge d’instruction Versailles.


  leparisien.fr


http://www.leparisien.fr/plaisir-78370/le-tueur-de-plaisir-interpelle-ce-matin-a-saint-denis-24-05-2017-6978927.php
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Fusillades dans les Yvelines. Le tireur présumé mis en examen.

Message  Alain Vasseur le Ven 26 Mai 2017 - 18:36

Publié le 26/05/2017 à 15:16


Un homme soupçonné d’avoir tiré sur trois personnes, provoquant la mort de l’une d’entre elles et blessant les deux autres, a été mis en examen ce vendredi.


Un homme de 33 ans, soupçonné d’avoir fait un mort et deux blessés à la kalachnikov début mai dans les Yvelines, a été mis en examen ce vendredi pour assassinat et complicité, puis placé en détention provisoire, a-t-on appris du parquet de Versailles.


Le suspect des trois fusillades, un trentenaire originaire de Trappes et qui dirige notamment une entreprise locale de transport de colis express, a « 14 condamnations sur son casier judiciaire », essentiellement pour violences sur des proches -dont son ex-femme- ou encore sur les forces de l’ordre, selon une source proche du dossier.


Sa compagne, qui l’hébergeait, a également été incarcérée, après sa mise en examen pour recel de malfaiteurs, a indiqué cette source.


Début mai, le tireur avait pris pour cible trois personnes, en trois jours. Le 6 mai, un homme de 35 ans, connu des services de police pour des affaires de stupéfiants, avait été tué sur le parking d’un fast-food de Plaisir. Onze impacts de balle avaient été retrouvés sur son corps et sur le pare-brise du véhicule. Selon les enquêteurs, il s’agirait a priori d’une « vengeance d’ordre privé », le suspect ayant par le passé accusé la victime d’être « à l’origine de la séparation » d’avec son ex-compagne.


Le lendemain, peu après minuit le 8 mai, c’est au tour d’un homme de 31 ans d’essuyer des tirs du même type d’arme dans les jambes, dans un square de Trappes.


Enfin, La nuit suivante, vers 01 h 15, toujours à Trappes, un jeune homme âgé de 21 ans, « bien connu des services de police » est la cible de tirs similaires, toujours devant témoins, près d’un autre square. Le jeune homme « est lui aussi touché au niveau des jambes sans que l’on sache si c’est de la maladresse ou délibéré », selon une source proche de l’enquête.


Un seul et même tireur



Des témoins et les deux blessés, connus tous deux pour trafic de stupéfiants, avaient identifié le même homme comme étant l’agresseur.


Trois informations judiciaires distinctes, pour assassinat et tentatives d’assassinat, avaient été ouvertes, puis jointes la semaine dernière, après que le parquet eut considéré avoir « suffisamment d’éléments laissant présumer qu’il s’agit du même auteur ».


Les résultats de l’expertise balistique avaient révélé qu’une seule et même arme, un fusil d’assaut kalachnikov, avait été utilisée dans les trois cas.


http://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/fusillades-dans-les-yvelines-le-tireur-presume-mis-en-examen-5019935



http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/yvelines-un-homme-soupconne-d-avoir-fait-un-mort-et-deux-blesses-a-la-kalachnikov-a-ete-mis-en-examen_2208136.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum