Loiret - Il s'était réjoui sur Facebook de la mort d'un policier dans un attentat, il est condamné......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Loiret - Il s'était réjoui sur Facebook de la mort d'un policier dans un attentat, il est condamné......

Message  Alain Vasseur le Ven 26 Mai 2017 - 19:09

Publié le 26/05/2017 à 18h00


Dylan, un Châlettois de 21 ans, a été condamné ce vendredi par le tribunal de Montargis pour apologie du terrorisme. 


« Cool pour l’attentat d’hier. Je suis content qu’ils se soient attaqués à un flic de merde. Vive les terroristes ! » 


Pour ces propos, publiés sur Facebook, le jeune homme encourait une peine maximum de 7 ans de prison et 45.000 € d’amende. Il n'écope au final que d'une peine de travaux d’intérêt général (TIG) : 210 heures, à effectuer dans les 18 mois. Une « main tendue » par la justice qui s’explique peut-être par les regrets formulés par le prévenu à la barre du tribunal, ce vendredi.


Dylan avait reconnu les faits sans peine devant les policiers. Au lendemain de l’attentat des Champs-Élysées du 20 avril 2017, qui avait coûté la vie à un policier, c’est bien lui qui s’était réjoui de l’attaque sur sa page Facebook. Une publication qu’il avait retirée au bout d’une heure. Mais un signalement anonyme, capture d’écran à l’appui, a déclenché la procédure.

Alors que les enquêteurs n’ont trouvé, lors de la perquisition de son domicile, aucun signe d’une quelconque allégeance au mouvement terroriste État islamique, Dylan a justifié son comportement par des problèmes personnels.


« Ma petite amie m’avait trompé. Plutôt que de m’en prendre à elle, je me suis défoulé sur Facebook », explique-t-il, penaud, après avoir souligné qu'avant de "péter les plombs", il venait une nouvelle fois de noyer ses soucis dans l’alcool. Le prévenu a également pris soin de rappeler qu’il n’avait aucune sympathie pour les terroristes.


Bien moins hardi dans le box des accusés que derrière son écran, il a, à plusieurs reprises, présenté ses excuses et demandé pardon aux policiers. Ces remords, s'il ne lui ont pas évité une condamnation, lui ont permis de gagner le droit "de se racheter aux yeux de la société", comme a dit l'espérer la substitut du procureur.


Le profil du prévenu, comme les circonstances, rappellent une affaire jugée le 11 mai à Montargis : un quinquagénaire montargois avait été condamné à 105 heures de TIG pour des propos racistes et relevant de l'incitation à la haine des musulmans publiés sur les réseaux sociaux, après les attentats de Nice, le 14 juillet 2016.


http://www.larep.fr/chalette-sur-loing/justice/2017/05/26/il-s-etait-rejoui-sur-facebook-de-la-mort-d-un-policier-dans-un-attentat-il-est-condamne_12419156.html



http://www.larep.fr/chalette-sur-loing/justice/2017/05/24/un-chalettois-en-detention-provisoire-pour-apologie-d-acte-terroriste-sur-facebook_12416526.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum