Défense - Vers l'externalisation de la restauration de Sentinelle et des opérations hors des enceintes militaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Défense - Vers l'externalisation de la restauration de Sentinelle et des opérations hors des enceintes militaires.

Message  Alain Vasseur le Lun 29 Mai 2017 - 11:15

29.05.2017.

Puisque "la mission de protection du territoire national (TN), conduit régulièrement à déployer des militaires en petits groupes, avec un préavis court, et en tous lieux du territoire national", le SCA a décidé d'externaliser la restauration du personnel du ministère des Armées déployés hors des enceintes militaires
Ces militaires qui sont engagés dans les missions de protection du territoire national dépendent actuellement de 40 des 55 GSBdD. Annuellement, en France métropolitaine, ce sont quelque 2 millions de repas qui doivent être fournis aux militaires protégeant le TN.

Pour 2018, 4 000 personnels pourraient être concernés (sur les 7 000 engagés dans ce type de mission) et le nombre total de repas est estimé à 1,6 million. Mais "le SCA souhaite contractualiser avec le titulaire du marché une possibilité d’accès à des restaurants ou points de vente, et non un effectif à nourrir qui soit figé".
Comme le précise un document diffusé le 25 mai, "le ministère des armées cherche un organisme privé (ou public) en mesure de lui proposer une mise en relation avec un réseau d’établissements de restauration collectif et/ou commercial, organisme qui soit en capacité d’assurer un préfinancement et une facturation des repas réellement servis au sein de ce réseau".

Il est précisé que:
- le SCA souhaite avant tout, disposer d’un réseau de lieux de restauration potentiels, au sein desquels les militaires pourront se restaurer de manière ponctuelle. Ces lieux peuvent être des restaurants privés ou publics, des points de restauration collective (restaurants inter-entreprises, inter-administratifs), des points de restauration de type fast-food, des points de vente à emporter. Ces lieux sont situés en zones urbaines (65%), périurbaines (20%), rurales (15%). ils doivent être situés dans un rayon de 5 à 15 minutes de marche ou de 5 à 20 minutes de voiture dans les zones rurales
- le mode de paiement doit être pratique, les dépenses engagées pilotables par l’autorité hiérarchique et conforme aux règles de la commande publique. Le SCA précise que "à ce jour, les marchés et conventions en cours d’exécution permettent de proposer une journée d’alimentation aux alentours de 20 € TTC en moyenne (hors coûts de fonctionnement éventuels de la prestation objet du marché). Cela pourrait se décomposer de la manière suivante : Petit-déjeuner : 2,00 € Déjeuner : 9,00 € Dîner : 9,00 €

Un marché d'une durée de 4 ans pourrait être passé; sa valeur est estimée à 100 millions d'euros.

avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum