Un jeune homme de 23 ans a été jugé lundi 29 mai par le tribunal de Bonneville en comparution immédiate. Lors d’une interpellation vendredi 26, il avait agoni d’injures policiers et gendarmes, et vanté les louanges des terroristes.