Brest. Pas en service, le policier fait usage de son arme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brest. Pas en service, le policier fait usage de son arme.

Message  Alain Vasseur le Mar 30 Mai 2017 - 18:01

Modifié le 30/05/2017 à 15:36 | Publié le 30/05/2017 à 14:52


Dans la nuit de lundi à mardi, un policier, ivre selon nos informations, a tiré à deux reprises à proximité d’un groupe de gens rassemblés place de la Liberté, à Brest. Mardi après-midi, il était encore en garde à vue.


Dans la nuit de lundi à mardi, place de la Liberté, à Brest, un policier d’une cinquantaine d’années, en civil et pas en service, a sorti son arme et fait feu à deux reprises vers un groupe de personnes rassemblées place de la Liberté.


Alertée, une patrouille a rapidement interpellé leur collègue, qui a été placé en garde à vue.


Il y est toujours ce mardi après-midi, et est entendu par les agents de l’inspection des services venus de Rennes.


Lourdes sanctions ?



Ce gardien de la paix, âgé d’une cinquantaine d’années, était ivre au moment des faits, selon nos informations.


Il risque un renvoi de la police et des poursuites pénales pour tentative de meurtre.


Aucune personne n’a été blessée.


http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/brest-pas-en-service-le-policier-fait-usage-de-son-arme-5027832
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Brest - Le policier incarcéré après avoir tiré en état d’ivresse.

Message  Alain Vasseur le Mer 31 Mai 2017 - 18:26

Publié le 31/05/2017 à 18:14


Lundi soir, il est retourné chercher son arme au commissariat Colbert, à Brest, en état d’ivresse. Le fonctionnaire a été mis en examen et incarcéré.


Le policier qui a fait usage de son arme, lundi soir, place de la Liberté, a été déféré devant le parquet de Brest ce mercredi après-midi. Il a ensuite été mis en examen pour violence avec arme et mise en danger de la vie d’autrui. Il a été incarcéré dans une prison bretonne, mais les magistrats ont estimé qu’il valait mieux qu’il évite la maison d’arrêt de Brest.


Dans la version qu’il donne aux enquêteurs, il explique avoir été agressé par trois individus alors qu’il rentrait chez lui. Peut-être une fois de trop pour ce policier de 50 ans, déjà victime de deux agressions dans l’exercice de ses fonctions ces dernières semaines.


Il va chercher son arme



Alors qu’il est en repos ce jour-là, il se rend donc au commissariat central, situé à proximité et parvient à se procurer son arme de service. Dans quelles circonstances ? L’enquête, confiée à l’IGPN (Inspection générale de la police nationale), devra le déterminer. De retour place de la Liberté, bien que ne trouvant pas ses agresseurs, mais disant sentir leur présence, il tire deux fois en l’air. Pour les impressionner, selon lui.


Une version contestée par des témoins, qui affirment que le policier a tiré en direction d’un groupe.


Au moment des faux, le quinquagénaire présentait une alcoolémie de 2,5 g/l de sang.


http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/brest-le-policier-incarcere-apres-avoir-tire-en-etat-d-ivresse-5030328
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Brest - L’avocat du policier a fait appel.

Message  Alain Vasseur le Jeu 1 Juin 2017 - 17:14

Publié le 01/06/2017 à 11:49


L’avocat du policier, alcoolisé, qui avait fait feu sur un groupe de personnes lundi soir, a annoncé ce jeudi avoir fait appel. La décision devrait intervenir d’ici une à deux semaines.

Me Labat, l’avocat du policier incarcéré pour avoir tiré sur un groupe de personnes, a annoncé ce jeudi avoir fait appel.

Lire ici

Me Labat met notamment avant les garanties de représentation de son client.

La décision devrait intervenir d’ici une à deux semaines.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/brest-l-avocat-du-policier-fait-appel-5032408
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Ecroué à Rennes, le policier brestois demande sa mise en liberté.

Message  Alain Vasseur le Jeu 8 Juin 2017 - 19:05

Publié le 08/06/2017 à 12:32


Ivre, un policier avait fait usage de son arme, le 29 mai 2017, à Brest. Le fonctionnaire de police, mis en examen pour violence avec usage d’une arme et mise en danger d’autrui, a saisi la chambre de l’instruction de Rennes d’une demande de mise en liberté ce jeudi. L’avocat général s’y oppose. Décision vendredi matin.


Le lundi 29 mai 2017, en soirée, un policier brestois, en état d’ivresse, avait fait usage de son arme, place de la Liberté, à Brest. Mis en examen pour violence avec arme et mise en danger d’autrui, il a été placé en détention à la prison de Rennes-Vezin.


Il expliquait avoir été agressé cette nuit-là. Alors qu’il était en repos, il s’était rendu au commissariat central, situé à proximité et avait récupéré son arme de service.


Coup de feu en l’air ?



Ce matin, le policier, âgé de 50 ans, a fait une demande de mise en liberté devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Rennes.


En visio-conférence depuis la prison de Rennes-Vezin où il est placé à l’isolement, il a mis en cause la fiabilité des témoins indiquant qu’il avait tiré vers un groupe. Lui prétend avoir tiré un coup de feu en l’air « pour libérer [ses] frustrations ».


Déjà condamné



Ce policier se dit « usé », déjà victime de trois agressions dont une le soir des faits, selon ses dires.


L’avocat général s’est opposé à sa mise en liberté. « Si tous les policiers qui étaient en état de frustration agissaient ainsi, ce serait le far west », a souligné le magistrat rappelant au passage deux précédentes condamnations du policier, en 2009 et 2012, pour rebellion et violence par personne dépositaire de l’autorité publique.


Décision de la cour vendredi matin.


http://www.ouest-france.fr/bretagne/brest-29200/ecroue-rennes-le-policier-brestois-demande-sa-mise-en-liberte-5048150
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Brest - Le policier a été libéré.

Message  Alain Vasseur le Ven 9 Juin 2017 - 18:06

17h44, le 09 juin 2017



Le policier en civil qui avait fait usage de son arme sans faire de blessé fin mai en plein centre de Brest a été libéré vendredi dans l'attente de son procès, a indiqué le parquet de Brest. Le gardien de la paix de 50 ans a été libéré "à compter de ce jour par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Rennes", a annoncé le procureur de la République de Brest Eric Mathais. L'homme a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de se rendre à Brest, dans des débits de boisson, d'exercer l'activité de fonctionnaire de police, de détenir ou de porter une arme et obligation de soins. 



http://www.europe1.fr/societe/brest-le-policier-mis-en-examen-apres-des-coups-de-feu-tires-en-civil-a-ete-libere-3356090
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum