Londres - Attaques terroristes dans le centre-ville, "plusieurs victimes".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Londres - Attaques terroristes dans le centre-ville, "plusieurs victimes".

Message  Alain Vasseur le Dim 4 Juin 2017 - 3:12

03/06/2017 à 23h55 Mis à jour le 04/06/2017 à 03h00  BFMTV


Les quartiers de London Bridge et de Borough Market ont été la cibles d'actes terroristes samedi, selon la police britannique.

Nuit d'horreur pour les Londoniens. Ce samedi vers 22 heures, heure locale, une camionnette a renversé plusieurs piétons sur le London Bridge, dans la capitale britannique. Quasi-simultanément, des attaques au couteau ont été signalées dans le quartier tout proche de Borough Market.

Un important dispositif policier a été déployé sur le London bridge, qui a été fermé. Le service des ambulances de la ville a demandé aux habitants d'éviter la zone.

La police des transports a indiqué dans un communiqué qu'il y avait "plusieurs victimes" à la suite de cet incident, "qui semble avoir impliqué un véhicule et un couteau". Auprès de la BBC, elle a évoqué au moins "un mort".

Des bateaux fouillent la Tamise

Un témoin travaillant pour la BBC, Holly Jones, a indiqué qu'elle avait vu une camionnette blanche se déporter sur le trottoir et heurter plusieurs personnes. Elle a parlé de cinq personnes à terre.
    
"Il y a plusieurs bateaux de police qui fouillent la Tamise avec des torches en ce moment", a-t-elle ajouté, citée par la BBC. La camionnette, qui roulait à environ 80 kilomètres/heure, a quitté la chaussée pour foncer sur le trottoir contre des passants, selon ce témoin.

Plusieurs opérations

Dans plusieurs tweets, la police londonienne a évoqué un second incident au marché de "Borough Market", non loin du London bridge. Des coups de feu ont été tirés dans ce lieu, où elle est intervenue sur des signalements d'attaques au couteau.

La police a également parlé d'une troisième opération, dans le quartier de Vauxhall. Mais il est rapidement apparu que l'incident dans cette zone, une agression à l'arme blanche, n'était pas liée aux deux premiers incidents.

Ces deux derniers sont bien des "attaques terroristes", a confirmé la police sur le coup de 2 heures du matin.

Un reporter de la BBC a par ailleurs indiqué que les forces de l'ordre seraient à la recherche de trois suspects.

http://www.bfmtv.com/international/londres-un-vehicule-fonce-dans-la-foule-1178765.html

http://www.ouest-france.fr/europe/grande-bretagne/grande-bretagne-un-van-aurait-percute-des-pietons-sur-london-bridge-5037567

http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/direct-royaume-uni-une-camionnette-renverse-plusieurs-pietons-sur-le-london-bridge_2221425.html

http://www.lci.fr/international/en-direct-attaques-a-attentats-londres-police-terroristes-london-bridge-borough-market-trois-suspects-recherches-2054160.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Londres - Les assaillants portaient de fausses ceintures explosives.

Message  Alain Vasseur le Dim 4 Juin 2017 - 5:43

La police a communiqué peu avant 5 heures un premier bilan, lors d'une courte conférence de presse. Selon les forces de l'ordre: six morts, et trois suspects abattus. Selon les services de santé londoniens, le nombre de personnes hospitalisées est désormais de trente.


http://www.bfmtv.com/international/europe/angleterre/en-direct-incidents-en-cours-a-londres/



Attaques de Londres : six morts, trois assaillants abattus
PUBLIÉ LE 04/06/2017 À 05:27

Six personnes ont été tuées dans l'attentat commis samedi soir dans le centre de Londres et trois assaillants ont été abattus par les forces de l'ordre, a indiqué la police de la capitale britannique dans un communiqué. 

Les policiers "ont réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market", quartier jouxtant le London Bridge, sur lequel les assaillants ont lancé une camionnette contre la foule, a précisé la police. Ils ont été abattus dans les huit minutes suivant le premier appel à la police.

"Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées être fausses", ajoute le texte. L'attaque a fait 6 morts et au moins 30 blessés qui ont été hospitalisés dans 5 hôpitaux à travers Londres. Les policiers ont été appelés à 22h08 locales (21h08 GMT) suite à des témoignages faisant état d'un véhicule fonçant contre la foule sur le pont. Le véhicule s'est ensuite dirigé vers le quartier de Borough Market, ajoute le communiqué. Là, les assaillants ont quitté le véhicule et ont poignardé plusieurs personnes, dont un officier de la police des transports, grièvement blessé. 



http://www.rtl.fr/actu/international/attaques-de-londres-six-morts-trois-assaillants-abattus-7788833137


Dernière édition par Alain Vasseur le Dim 4 Juin 2017 - 15:46, édité 2 fois
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Attentat de Londres : quatre Français blessés, dont un grièvement, selon un nouveau bilan.

Message  Alain Vasseur le Dim 4 Juin 2017 - 10:15

Trois assaillants dans une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge puis ont poignardé des passants, avant d'être abattus par la police.



Mis à jour le 04/06/2017 | 10:03
publié le 04/06/2017 | 07:32



CE QU'IL FAUT SAVOIR


Un attentat a de nouveau frappé le cœur de Londres, samedi 3 juin au soir. Trois assaillants à bord d'une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge. Ils ont ensuite attaqué des passants au couteau dans le quartier voisin de Borough Market, faisant six morts et au moins 48 blessés, avant d'être abattus par la police.


 Quatre Français blessés. Selon le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, interrogé sur franceinfo dimanche matin, quatre Français figurent parmi les blessés. L'un d'eux se trouve dans un état grave. 


 Le troisième attentat en trois mois en Grande-Bretagne. Il s'agit de la troisième attaque à caractère terroriste sur le sol britannique en moins de trois mois, après celle commise par un homme seul à Westminster le 22 mars (5 morts) et l'attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d'un concert d'Ariana Grande (22 morts, 116 blessés).

 La campagne des législatives suspendue. L'attentat, qui n'avait pas été revendiqué tôt dimanche matin, est intervenu à seulement cinq jours des élections législatives au Royaume-Uni. Le Parti conservateur a annoncé qu'il suspendait sa campagne nationale. Peu après, le chef du Parti travailliste, Jeremy Corbyn, a suspendu la campagne nationale de l'opposition jusqu'à ce soir.



http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/attaques-de-londres/direct-un-attentat-fait-six-morts-et-48-blesses-a-londres-suivez-notre-edition-speciale_2221477.html



http://www.lci.fr/international/en-direct-attaque-au-coeur-de-londres-le-bilan-revu-a-six-morts-et-48-blesses-des-francais-figurent-parmi-les-victimes-2054160.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Attentat au coeur de Londres : ce que l'on sait des attaques.

Message  Alain Vasseur le Dim 4 Juin 2017 - 16:13

04 juin 2017, 8h38  MAJ : 04 juin 2017, 15h15



L'attaque perpétrée sur le London Bridge et dans le quartier voisin de Borough Market a fait sept morts. La police a tué les trois assaillants.

Une double attaque terroriste survenue samedi soir à Londres, au Royaume-Uni, a fait au moins sept morts et une cinquantaine de blessés. Trois assaillants dans une camionnette ont foncé dans la foule sur le London Bridge, puis ont poignardé des passants à quelques centaines de mètres de là, avant d'être abattus par les forces de l'ordre.
 
La police britannique a annoncé dimanche après-midi avoir procédé à l'arrestation de douze personnes à Barking, quartier de l'est de Londres. En France, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête, quatre Français ayant été blessés. Cet attentat intervient douze jours après un attentat suicide à Manchester, qui a fait 22 morts et plus de 100 blessés, et cinq jours avant les élections législatives au Royaume-Uni.


Les faits

Le service d'ambulance de Londres reçoit un premier coup de fil à 22h07 (23h07 à Paris) pour une urgence sur le London Bridge. Les policiers sont appelés une minute plus tard. Les témoignages font état d'une camionnette fonçant contre la foule, à une vitesse de 80 km/h selon une journaliste de la BBC présente sur place. Des témoins se précipitent pour aider une demi-douzaine de personnes percutées, dont une femme projetée en l'air par la force de l'impact. La camionnette blanche finit sa course dans la clôture entourant la cathédrale de Southwark.
 



 
Dans le quartier très à la mode de Borough Market, qui jouxte le London Bridge, les piétons sont nombreux, en ce samedi soir de finale de Ligue des Champions. Les trois passagers de la camionnette, armés de couteaux, se précipitent dans les bars proches et poignardent au hasard les fêtards, les passants et les commerçants. Ils portent des vestes avec ce qui ressemble à une ceinture explosive, qui s'avéreront fausses.
 
A 22h10, selon le récit du maire de Londres Sadiq Khan, les premiers policiers arrivent sur place. Suivis, quatre minutes plus tard, par des médecins venus porter secours aux victimes. A 22h16, la police armée tue par balles les trois assaillants à l'extérieur du Wheatsheaf, un pub datant du 19e siècle au coin du marché de Borough. Il s'est déroulé huit minutes depuis le premier appel à la police, une rapidité saluée par Sadiq Khan.


Combien de victimes ?

Sept personnes ont été tuées par les terroristes, selon le dernier bilan de Scotland Yard. Trois assaillants ont été abattus par la police. Quelque 48 blessés ont été hospitalisés dans cinq établissements différents, ont annoncé les services ambulanciers, qui ont soigné des blessés plus légers sur place. Un témoin a parlé de «cinq ou six» personnes renversées sur le pont. D'autres témoins ont évoqué plusieurs personnes attaquées au couteau à Borough Market.
 
Plusieurs Français comptent parmi les victimes. «Quatre compatriotes sont blessés et il y a semble-t-il une personne particulièrement touchée», a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, sur France Info. «La France met tout en oeuvre pour leur porter assistance», assure l'Elysée dimanche matin dans un communiqué.
 
Les autorités françaises ont communiqué des numéros de téléphone à appeler pour fournir d'éventuelles «infos sur des victimes françaises» : le 00 44 7887 768941 pour joindre l'ambassade et les 0800 096 1233 et 020 7158 0197 pour la police londonienne. Un numéro de centre de crise est également disponible à Paris : 01 43 17 51 00.


L'enquête

A 0h25, dimanche, la police de Londres a qualifié d'«attaques terroristes» les actes des trois assaillants, qu'elle a abattus. L'attentat n'a pas été revendiqué.
 
A la mi-journée, la police a annoncé avoir arrêté 12 personnes dimanche matin à Barking, dans l'est de Londres. «Des perquisitions sont en cours dans plusieurs lieux de Barking», a poursuivi Scotland Yard dans un communiqué. D'après la chaîne de télévision Sky News, des policiers lourdement armés se sont rendus notamment au domicile de l'un des trois suspects abattus lors de l'attentat. Un photographe de l'AFP a distingué sur place quatre femmes, qui étaient emmenées par la police. Elles se couvraient le visage de leur foulard.
 
En France, la section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête, pour «tentatives d'assassinats en lien avec une entreprise terroriste», en raison de la présence de Français parmi les victimes.
 

Niveau d'alerte maximum

Le niveau d'alerte terroriste en Grande-Bretagne est au niveau «critique», soit celui d'un attentat «hautement probable». La police armée et les services de secours se sont rapidement rendus sur les lieux de l'attaque. La gare de London Bridge a été fermée et la police a rapidement bouclé la zone.
 
La patronne de la police londonienne, Cressida Dick, a expliqué dans la matinée de dimanche que la menace représentée par les trois auteurs de l'attaque avait été «neutralisée». «Il est important qu'avant toute chose il n'y ait plus personne qui représente encore un danger. Nous ne pensons pas qu'il y ait quelqu'un d'autre, mais nous devons en être absolument certains», a-t-elle précisé.
 
Mark Rowley, commissaire adjoint de la Metropolitan Police, a néanmoins annoncé le déploiement de forces de police supplémentaires les prochains jours.


http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentat-de-londres-ce-que-l-on-sait-04-06-2017-7015323.php



http://www.bfmtv.com/international/europe/angleterre/en-direct-incidents-en-cours-a-londres/
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

L'Etat islamique revendique l'attentat de Londres.

Message  Alain Vasseur le Lun 5 Juin 2017 - 0:08

Le groupe terroriste a utilisé son agence de presse Amaq pour prendre la responsabilité de l'attaque qui a fait 7 morts et 48 blessés, selon le dernier bilan


Le groupe Etat islamique revendique dimanche 4 juin l'attentat de Londres, survenu la veille, qui a fait sept morts et 48 blessés dans une double attaque à la voiture folle et à l'arme blanche. L'EI évoque dans un communiqué publié par son agence de presse Amaq une "cellule dormante" qui a perpétré l'attentat. Les trois assaillants ont été tués par des policiers britanniques, et leur identité pourrait être révélée dans les prochains jours, a indiqué Scotland Yard.


Il s'agit de la troisième attaque à caractère terroriste en Grande-Bretagne en moins de trois mois, après celle commise par un homme seul à Westminster le 22 mars (5 morts) et l'attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande (22 morts, 116 blessés). Ces deux premières avaient également été revendiquées par l'EI.


http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/attaques-de-londres/l-etat-islamique-revendique-l-attentat-de-londres_2222163.html





Français victimes de l'attentat de Londres : une enquête ouverte en France


La procédure est habituelle en raison de la présence de ressortissants français parmi les victimes de l'attaque, qui a fait sept morts à Londres, samedi soir.



La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête après l'attentat meurtrier dans le cœur de Londres, dans lequel un Français a été tué, sept blessés et un porté disparu, a annoncé dimanche le parquet de Paris.


Une procédure habituelle. L'ouverture de cette enquête, pour tentatives d'assassinats en lien avec une entreprise terroriste, est une procédure habituelle en raison de la présence de Français victimes d'un acte terroriste à l'étranger. Selon un bilan communiqué dimanche soir par le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, un Français a été tué, sept blessés et un porté disparu dans cette nouvelle attaque qui a fait au moins sept morts et une cinquantaine de blessés dans la capitale britannique dans la nuit de samedi à dimanche.


Des précédents. Les investigations ont été confiées à la Sous-direction antiterroriste (Sdat) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Une enquête similaire avait été ouverte au lendemain de l'attentat du 22 mars devant le Parlement de Londres. Trois lycéens bretons en voyage scolaire avaient été blessés sur le pont de Westminster dans cette attentat revendiqué par le groupe État islamique qui avait fait cinq morts.


http://www.europe1.fr/international/francais-blesses-dans-lattentat-de-londres-une-enquete-ouverte-en-france-3350528



http://www.europe1.fr/international/un-francais-tue-dans-lattentat-de-londres-3350945
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Attentat à Londres : qui sont les assaillants ?

Message  Alain Vasseur le Lun 5 Juin 2017 - 23:04

La police britannique a dévoilé ce lundi l'identité de deux des trois terroristes derrière l'attaque qui a fait au moins sept morts à Londres.


  • Le 05/06/2017 à 21:55


Khuram Shazad Butt

D'origine pakistanaise, ce Britannique de 27 ans était marié et avait vécu à Barking, la banlieue de Londres où ont eu lieu des perquisitions dimanche, pendant plusieurs années.

Il avait été stagiaire assistant aux services clientèle du métro londonien pendant moins de six mois, selon la BBC.

Selon plusieurs médias britanniques, Khuram Butt était apparu l’an dernier dans un documentaire de la chaîne Channel 4 intitulé "Mes voisins les djihadistes" et avait travaillait pour la régie publique des transports londoniens TFL.

Khuram Shazad Butt était un fervent soutien du groupe islamique al-Muhajiroun, qui, le mois dernier, incitait les Londoniens à ne pas participer aux élections législatives.

Il était connu des services de sécurité, mais d'après la police, il n'y avait aucune preuve qu'il planifiait une attaque.

Rachid Redouane

Rachid Redouane, 30 ans, habitait lui aussi Barking. Redouane utilisait également une autre identité, Rachid Elkhdar, âge de 25 ans.

Il avait prétendu être de nationalité marocaine et libyenne et était inconnu des services de police.

Un troisième assaillant

Le troisième assaillant, dont l'identité n'a pas été dévoilée par la police, n'est pas britannique. Des investigations sont en cours pour confirmer son identité.

La chaîne de télévision publique irlandaise RTE, citant des sources policières, a affirmé lundi que l’un des trois assaillants était un Marocain qui a vécu à Dublin.


http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/06/05/attentat-a-londres-qui-sont-les-assaillants

http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/06/05/ce-que-l-on-sait-sur-les-auteurs-de-l-attentat-de-londres_5139122_3214.html

http://www.20minutes.fr/monde/2080403-20170605-attentat-londres-sait-plus-assaillants
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Attentat de Londres : ce que l'on sait sur les victimes françaises.

Message  Alain Vasseur le Lun 5 Juin 2017 - 23:19

08h51, le 05 juin 2017, modifié à 20h16, le 05 juin 2017

Plusieurs de nos compatriotes ont été touchés dans l'attaque de Londres samedi soir. Deux Français sont également portés disparus. 



Moins de 48 heures après l'attentat qui a frappé samedi soir le cœur de Londres, l'heure est aux bilans. Et la France figure parmi les pays touchés avec pas moins de huit victimes (un mort et sept blessés) mais également deux personnes disparues, a annoncé Jean-Yves Le Drian, lundi soir.


Un Français a été tué. Alexandre, un jeune homme de 27 ans d'origine normande qui vivait à Londres, a été tué par l'un des trois terroristes samedi soir. Il était serveur au restaurant Boro Bistro, situé près de Borough Market et dirigé par un Breton. Alexandre vivait en colocation avec l'un de ses amis, présent lui aussi lors de l'attaque. "Il avait des attaches familiales à Saint-Malo mais n'était pas lui-même malouin", a indiqué Claude Renoult, le maire de la cité corsaire où les drapeaux ont été mis en berne.


Sept Français blessés dont quatre grièvement. Sept Français ont également été blessés dans cette attaque survenue peu de temps après la fin de la finale de la Ligue des champions entre le Real Madrid et la Juventus. Quatre d'entre eux se trouvent dans un état grave. Au total, l'attaque a fait sept morts et une cinquantaine de blessés. 


Deux disparus. Toutes les zones d'ombres n'ont cependant pas encore été levées. Depuis samedi soir, un Français est porté disparu. Il pourrait s'agir de Sébastien, un jeune homme vivant depuis sept ans à Londres. Sa petite amie, qui continue de le chercher activement, a témoigné sur Europe 1. "Il était dans un bar en train de regarder le football avec des amis. À la fin du match, vers 22h (23h en France), ils sont partis pour aller dans un autre bar. Ils n’y sont jamais arrivés car ils ont entendu la camionnette. Ils ont d’abord cru à un accident de voiture, mais quelques secondes après, ils ont entendu les cris, alors ils ont commencé à courir. C’est la dernière fois que Sébastien a été vu", raconte Gerda Bennette.


Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui s'est rendu à Londres lundi après-midi, a confirmé qu'une deuxième personne était aussi portée disparue. Il s'agit d'un homme qui se trouvait sur le London Bridge avec sa petite amie au moment où le van est arrivé. Cette dernière a été hospitalisée, mais depuis elle n'a plus eu de nouvelles de son compagnon. "On pense que cette personne aurait pu sauter dans la Tamise, mais pour l’instant nous n'avons retrouvé ni son corps, ni aucun signe de vie", a précisé lundi matin le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, sur Europe 1.


http://www.europe1.fr/international/attentat-de-londres-ce-que-lon-sait-sur-les-victimes-francaises-3351302


http://www.lci.fr/international/attentat-de-londres-london-bridge-xavier-thomas-et-sebastien-belanger-qui-sont-les-deux-francais-portes-disparus-2054317.html



http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/attaques-de-londres/londres-l-ami-d-un-francais-disparu-depuis-samedi-raconte-l-attaque-et-lance-un-appel-a-temoin_2223257.html



http://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/attaques-de-londres/direct-attentat-de-londres-le-groupe-etat-islamique-revendique-l-attaque-terroriste-qui-a-fait-sept-morts-dont-un-francais_2222851.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Attentat de Londres : le frère d’un djihadiste financé par la police pour déradicaliser.

Message  Alain Vasseur le Jeu 8 Juin 2017 - 17:34

Par Auteur  
valeursactuelles.com
/ Jeudi 8 juin 2017 à 13:24


Saad Butt, d’origine pakistanaise, a participé à un programme de prévention gouvernemental, destiné aux potentiels extrémistes islamistes.


Saad Butt, 29 ans, frère de Khuram Shazad Butt, un des trois terroristes islamistes, qui ont ensanglanté Londres, samedi 3 juin, a travaillé avec la police britannique, rencontré des ministres travaillistes et même bénéficié de fonds publics dans le cadre d’un programme de déradicalisation gouvernemental destiné aux potentiels extrémistes, rapporte le Times. Les deux frères, d’origine pakistanaise, sont arrivés comme demandeurs d’asile avec leurs parents.


La collaboration avec les autorités de Saad Butt, qui a passé sans encombres les vérifications sécuritaires d’usage, pose à nouveau la question des nombreux ratés des services de police et de renseignements, révélés par la presse d’outre-Manche. Mercredi, le Dailymail affirmait que les trois djihadistes auraient pu être stoppés à 18 reprises avant l’attentat, revendiqué par Daech et qui a coûté la vie à sept personnes, dont trois Français, et en a blessé 48 autres.

https://www.valeursactuelles.com/monde/attentat-de-londres-le-frere-dun-djihadiste-finance-par-la-police-pour-deradicaliser-84418


https://www.thetimes.co.uk/article/killers-brother-given-money-by-police-to-fight-extremism-0fbqjjght


https://www.valeursactuelles.com/monde/attentat-de-londres-les-djihadistes-auraient-pu-etre-stoppes-18-fois-84305
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum