Paris - Un policier agressé sur le parvis de Notre-Dame, l'assaillant blessé par balle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paris - Un policier agressé sur le parvis de Notre-Dame, l'assaillant blessé par balle.

Message  Alain Vasseur le Mar 6 Juin 2017 - 17:12

16h45, le 06 juin 2017, modifié à 17h01, le 06 juin 2017


Un homme a agressé des policiers avec un marteau sur le parvis de la cathédrale parisienne, mardi après-midi. L'un des fonctionnaires a répliqué par des tirs. 


Selon les informations d'Europe 1, un homme a agressé un groupe de trois policiers avec un marteau sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, mardi après-midi. L'un des fonctionnaires a répliqué par deux tirs, blessant l'individu. Allongé sur le sol, ce dernier est pris en charge par les secours. 

Un périmètre de sécurité a été installé par la police, qui fait état d'une "intervention en cours" et demande au public d'éviter le secteur. Sur les réseaux sociaux, plusieurs témoins indiquent également que des visiteurs sont confinés à l'intérieur de la cathédrale. 


Dans un communiqué, la section antiterroriste du parquet de Paris a indiqué avoir ouvert une enquête en flagrance, confiée à la section antiterroriste de la Brigade criminelle et à la Direction générale de la sécurité intérieure. 


http://www.europe1.fr/faits-divers/un-policier-agresse-sur-le-parvis-de-notre-dame-lassaillant-blesse-par-balle-3352865

http://www.bfmtv.com/police-justice/intervention-de-police-en-cours-sur-le-parvis-de-notre-dame-de-paris-1180597.html


http://www.ledauphine.com/france-monde/2017/06/06/intervention-de-police-en-cours-sur-le-parvis-de-notre-dame
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Policier agressé à Notre-Dame : l'assaillant a crié "c'est pour la Syrie".

Message  Alain Vasseur le Mar 6 Juin 2017 - 18:25

16h45, le 06 juin 2017, modifié à 18h19, le 06 juin 2017


Un homme a légèrement blessé un policier avec un marteau sur le parvis de la cathédrale parisienne, mardi après-midi. L'un des fonctionnaires a répliqué par des tirs. 



Selon les informations d'Europe 1, un homme armé d'un marteau a agressé un groupe de trois policiers, blessant légèrement l'un d'entre eux à la tête, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, à Paris, mardi après-midi. L'un des fonctionnaires a répliqué par deux tirs, blessant l'individu.
 
"J'ai entendu un coup de feu". "Au beau milieu du parvis, j'ai entendu un coup de feu, des gens courir, fuir. (...) J'ai entendu ensuite d'autres coups de feu, vu un homme à terre et des policiers l'encadrer, l'homme ne bougeant plus et saignant", a raconté à Europe 1 Bernard, témoin de la scène. Selon le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, l'agresseur a crié "c'est pour la Syrie" avant d'être neutralisé. Un large périmètre de sécurité a rapidement été installé par la police, qui faisait état d'une "intervention en cours" et demandait au public d'éviter le secteur, vers 16h30.


L'assaillant évacué vers l'hôpital. Les coups de feu ont provoqué un mouvement de foule, ont indiqué plusieurs témoins sur les réseaux sociaux. L'assaillant, gisant sur le sol sur le parvis, a été évacué vers un hôpital. Il s'agit d'un homme d'une quarantaine d'années, qui "se présentait comme un étudiant algérien", selon Gérard Collomb. "Il était muni d'une carte dont nous devons vérifier l'authenticité", a indiqué le ministre de l'Intérieur, ajoutant que l'homme avait agi seul et qui avait en sa possession "des couteaux de cuisine". 


Mille personnes confinées. Au moins mille personnes ont été confinées à l'intérieur de la cathédrale. "Tout se passe dans le calme, les gens se parlent, prient, continuent leur visite", a indiqué le responsable de la communication du monument parisien, André Finot. Une heure après le début de l'alerte, la police a annoncé que le public serait "progressivement autorisé à sortir, après les vérifications d'usage". 


Une enquête ouverte. Vers 17h20, la préfecture de police a indiqué sur Twitter que la situation était "maîtrisée". Dans un communiqué, la section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé avoir ouvert une enquête en flagrance, confiée à la section antiterroriste de la Brigade criminelle et à la Direction générale de la sécurité intérieure. 



http://www.europe1.fr/faits-divers/un-policier-agresse-sur-le-parvis-de-notre-dame-lassaillant-blesse-par-balle-3352865


http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/les-forces-de-l-ordre-ont-neutralise-un-individu-qui-a-menace-un-policier-sur-le-parvis-de-notre-dame-de-paris-suivez-notre-direct_2224667.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

L'assaillant a revendiqué faire partie du groupe État islamique.

Message  Alain Vasseur le Mar 6 Juin 2017 - 19:20

Par Géraldine HoudayerFrance Bleu Paris Région et France BleuMardi 6 juin 2017 à 16:45 Mis à jour le mardi 6 juin 2017 à 17:23

Un individu a agressé un policier avec un marteau, ce mardi après-midi, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris. Il a été blessé par balle par les forces de l'ordre. Il a crié "C'est pour la Syrie", a révélé Gérad Collomb. La section antiterroriste du parquet de Paris ouvre une enquête.

Un individu a agressé un policier avec un marteau ce mardi, peu après 16 heures, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris. Il a été blessé par balle par l'un des collègues du policier agressé, qui a riposté. D'après franceinfo, l'assaillant est blessé au thorax et a été transféré à l'hôpital en état d'urgence absolue. Le policier agressé, lui, est légèrement blessé et a été hospitalisé, a déclaré Gérard Collomb, le ministre del'Intérieur. Il souffrirait d'une plaie à la tête. La section antiterroriste du parquet de Paris a annoncé qu'elle ouvrait une enquête. L'agresseur a crié "C'est pour la Syrie", a précisé Gérard Collomb. Il se présentait comme un étudiant algérien, d'après le ministre de l'Intérieur. Après l'agression, l'assaillant "s'est revendiqué être un soldat du califat" du groupe État islamique, selon une source proche de l'enquête.

Un cri, un mouvement de foule et "du sang partout"


Un témoin a rapporté à l'AFP avoir entendu "crier très fort", puis vu "un mouvement de foule". "Les gens ont paniqué, j'ai entendu deux coups de feu, vu un homme étendu par terre, du sang partout", a-t-il ajouté. L'assaillant portait également, sur lui, des couteaux de cuisine, a révélé Gérard Collomb. David Métreau, journaliste indépendant, a raconté ce qu'il avait vu depuis sa fenêtre de bureau ce mardi après-midi :

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/paris-un-policier-agresse-sur-le-parvis-de-notre-dame-l-assaillant-blesse-par-balle-1496760339


http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/06/06/01016-20170606LIVWWW00215-notre-dame-de-paris-attaque-policier.php


http://www.bfmtv.com/police-justice/notre-dame-de-paris-l-agresseur-est-un-etudiant-algerien-1180681.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

L'agresseur de Notre-Dame de Paris est étudiant en journalisme à Metz.

Message  Alain Vasseur le Mar 6 Juin 2017 - 22:37

Par Antoine BarègeFrance Bleu Paris RégionFrance Bleu Lorraine NordFrance Bleu Sud Lorraine et France BleuMardi 6 juin 2017 à 21:56

L'homme de 40 ans qui a attaqué au marteau un policier ce mardi après-midi sur le parvis de Notre-Dame à Paris est un étudiant de Metz. Il est scolarisé à l'université de Lorraine depuis 2014, en doctorat de journalisme au CREM, le centre de recherche sur les médiations.

Le président de l'université de Lorraine Pierre Mutzenhardt l'a confirmé à France Bleu Lorraine ce mardi soir. L'homme de 40 ans qui a attaqué au marteau un policier ce mardi vers 16h sur le parvis de Notre-Dame de Paris, est étudiant à Metz. Depuis 2014, il est en doctorat au centre de recherche sur les médiations (CREM) et préparait une thèse sur les médias, notamment les médias d'Afrique du Nord.

Ce mardi vers 16h20, il a légèrement blessé un policier à coup de marteau, avant d'être neutralisé par les tirs de riposte de deux autres policiers. Il portait sur lui des instruments rudimentaire, comme des couteaux de cuisine, a dit le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. L'agresseur a crié "Syria, Syria" ("Syrie, Syrie" en français), selon les informations recueillies par franceinfo. A terre, l'assaillant leur a affirmé être un "soldat du califat", autrement dit un soldat de Daech selon franceinfo. L'assaillant a été blessé au thorax et évacué vers un hôpital.

Il travaillait dans le journalisme, sur des sujets plutôt ouverts


L'agresseur originaire d'Algérie est né en 1977, il a été journaliste en Algérie croit savoir l'université de Lorraine, avant d'arriver à Metz en 2014 pour suivre une thèse sur les médias. Après la mutation à Paris du directeur de thèse à la rentrée 2015-2016, l'étudiant quadragénaire avait déménagé dans le Val d'Oise pour rejoindre son professeur début 2016, tout en restant inscrit à Metz. Un étudiant qui ne "montrait rien de suspect" selon le président de l'université de Lorraine Pierre Mutzenhardt "son directeur de thèse est le premier surpris, il est dans l'incompréhension totale, il travaillait sur le journalisme, sur des sujets plutôt ouverts, il n'avait jamais montré des signes de radicalisation".

Pierre Mutzenhardt va rencontrer le personnel du CREM de Metz ce mercredi et va prendre des mesures dans l'université. "c'est un étudiant qui ne mérite absolument pas d'être inscrit à l'université de Metz, je pense que je vais téléphoner au ministère pour voir quelle conduite tenir, ça peut choquer en interne".
Le campus universitaire de Metz, n'est pas connu pour des problèmes de ce type, mais sur 60 000 étudiants, "il y a forcément des phénomènes de radicalisation", comme dans la société assure le président de l'Université de Lorraine.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/l-agresseur-presume-de-notre-dame-de-paris-est-etudiant-en-journalisme-metz-1496778371


http://www.lessentiel.lu/fr/news/france/story/L-assaillant-de-Notre-Dame-serait-doctorant-a-Metz-17766795


INFO LCI - Attaque à Notre-Dame : une vidéo d'allégeance à Daech retrouvée au domicile du suspect
http://www.lci.fr/faits-divers/en-direct-attaque-notre-dame-de-paris-video-allegeance-daech-retrouvee-domicile-suspect-etudiant-algerien-farid-ikken-2054403.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

"J'étais sonné" : le policier attaqué à Notre-Dame se confie.

Message  Alain Vasseur le Mer 7 Juin 2017 - 18:43

17h54, le 07 juin 2017, modifié à 18h09, le 07 juin 2017


Sorti de l'hôpital, le policier blessé à coup de marteau par Farid I., mardi à Paris, raconte l'angoisse de son agression, mais aussi son envie de reprendre le travail.  

EXCLUSIF
Il est sorti de l'hôpital dès mardi soir, quelques heures seulement après son agression. David*, 22 ans, policier pris pour cible par Farid I. sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, a été légèrement blessé à la tête mais ne conserve aucune séquelle et entend rapidement reprendre les patrouilles. Au lendemain de l'attaque, le jeune fonctionnaire s'est confié en exclusivité au micro de Salomé Legrand, journaliste au service police-justice d'Europe 1. 

"Quelqu'un qui avait préparé son attaque". "On renseignait un touriste qui nous demandait la direction pour aller vers Montparnasse", raconte David. "Je me retourne pour reprendre ma patrouille, et là l'individu sort d'un groupe de personnes. Ma collègue me crie 'attention', et je prends un coup de marteau à l'arrière de la tête." Le policier se jette alors au sol, pendant qu'un autre fonctionnaire ouvre le feu. "Je me suis dit que s'il arrivait à me mettre le deuxième coup, je serais défiguré, si ce n'est plus." Farid I. se met alors à crier "c'est pour la Syrie, c'est pour la Syrie". "J'ai réalisé que c'était pas un fou, c'était quelqu'un qui avait préparé son attaque pour nous avoir", souffle David, qui décrit un assaillant "déterminé".  

ENTENDU SUR EUROPE 1

Je me sens apte à repartir et à reprendre mon travail normalement


"On n'a pas dormi cette nuit". Une fois l'individu neutralisé, David a été pris d'un léger malaise. "J'étais sonné par le coup", explique-t-il. "Après avoir été examiné par le médecin, c'était une bosse et un petit traumatisme crânien, rien de méchant. On s'en sort plutôt bien", poursuit le policier, qui assure que ses deux collègues "vont super bien". "C'est un peu difficile mentalement", reconnaît-il tout de même. "On n'a pas dormi cette nuit… Mais on est suivis par notre hiérarchie, qui a pris de nos nouvelles, et on a un soutien psychologique qui s'est mis en place."

"On a évité le pire". "Je me sens apte à repartir et à reprendre mon travail normalement", affirme déjà David. "Mais quand je revois la vidéo, je me dis vraiment qu'on a évité le pire". Les images filmées par une caméra de vidéosurveillance et dont Europe 1 s'est procuré une copie, montrent en effet une attaque aussi soudaine que violente, au milieu des touristes visitant le quartier de Notre-Dame.  

Dès mardi soir, une enquête sur cette agression a été ouverte par la section antiterroriste du parquet de Paris. Mercredi, les investigations se sont concentrées sur la personnalité de Farid I., 40 ans, qui poursuivait une thèse en sciences de l'information et de la communication à l'université de Lorraine, à Metz. Le suspect, chez qui les policiers ont retrouvé une vidéo d'allégeance à l'Etat islamique, n'avait jamais fait l'objet d'aucun signalement pour radicalisation. 


*Son prénom a été modifié à sa demande


http://www.europe1.fr/societe/jetais-sonne-le-policier-attaque-a-notre-dame-se-confie-3353942
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum