Policiers et militaires: cibles privilégiées d'attaques terroristes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Policiers et militaires: cibles privilégiées d'attaques terroristes.

Message  Alain Vasseur le Mar 6 Juin 2017 - 19:33

06 JUIN 2017   Mise à jour 06.06.2017 à 19:00   AFP

Les policiers et les militaires sont, en France depuis quelques années, des cibles privilégiées d'attaques terroristes, le plus souvent commises au nom du jihad.

Un policier a été agressé mardi sur le parvis de Notre-Dame à Paris par un homme muni d'un marteau qui a été blessé par un tir de riposte, selon la préfecture de police. Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête à la suite de cette agression. Rappel des précédents:

- 2017 -

- 20 avr: un policier est tué par balles et deux autres sont blessés dans la soirée, sur les Champs-Elysées, par un repris de justice français de 39 ans, Karim Cheurfi, qui est aussitôt abattu. L'attentat est revendiqué peu après par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

- 18 mars: un homme de 39 ans est abattu par les forces de sécurité à l'aéroport d'Orly-Sud (sud de Paris) après avoir attaqué une patrouille militaire, en criant: "Je suis là pour mourir par Allah. De toutes façons il va y avoir des morts." L'attaque n'est pas revendiquée et les motivations de l'agresseur, délinquant multirécidiviste et toxicomane, restent floues.

- 3 fév: un Égyptien de 29 ans, armé d'une machette dans chaque main, se précipite sur quatre militaires en patrouille au Carrousel du Louvre à Paris, en criant "Allah Akbar". L'assaillant est grièvement blessé par des tirs de riposte, un militaire est légèrement blessé à la tête.

- 2016 -

- 13 juin: un policier est tué de plusieurs coups de couteau en soirée devant chez lui à Magnanville, près de Paris. L'assaillant se retranche dans la maison avant d'être abattu par le Raid, qui découvrira le corps de la compagne du policier, qu'il a égorgée, et le fils du couple, 3 ans, sain et sauf. L'homme s'était réclamé de l'EI et une agence proche de l'organisation jihadiste l'a décrit comme "un combattant de l'EI".

- 7 jan: un homme armé d'un hachoir et d'une fausse ceinture d'explosifs est abattu après avoir crié "Allah Akbar" en s'approchant du commissariat du XVIIIe arrondissement de Paris. Il porte sur lui une revendication manuscrite dans laquelle il fait allégeance au groupe EI.

- 2015 -

- 3 fév: A Nice, trois militaires en faction devant un centre communautaire juif sont agressés au couteau. L'assaillant présumé, Moussa Coulibaly, 30 ans, demeurant à Mantes-la-Jolie (Yvelines), exprime en garde à vue sa haine de la France, de la police, des militaires et des juifs.

- 8 jan: Amédy Coulibaly tue une policière municipale à Montrouge (banlieue de Paris) avant de prendre en otage le lendemain les clients et employés d'un supermarché casher de Paris, tuant quatre d'entre eux, tous juifs. Il est abattu quelques heures après par la police quasi-simultanément avec les frères Chérif et Saïd Kouachi, auteurs de la tuerie du 7 janvier au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris (12 morts dont deux policiers).

- 2014 -

- 20 déc: Un homme d'une vingtaine d'années agresse des policiers avec un couteau en criant "Allah Akbar", au commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire), avant d'être abattu.

- 2013 -

- 25 mai: un militaire en faction est agressé à coups de cutter à La Défense (banlieue ouest de Paris) par Alexandre Dhaussy, 22 ans, converti à l'islam. Arrêté quelques jours plus tard, il reconnaît avoir agi au nom du jihad. Fin 2015, il est déclaré irresponsable pénalement en raison de troubles psychiatrique par la justice qui ordonne son hospitalisation.

- 2012 -

- 11 et 15 mars: Mohamed Merah, 23 ans, tue trois militaires par balles dans la rue, à Toulouse et Montauban. Il tue, le 19 mars, trois enfants et un enseignant dans un collège juif de Toulouse, avant d'être abattu le 22 mars par le Raid qui assiège son appartement depuis la veille.

http://information.tv5monde.com/en-continu/policiers-et-militaires-cibles-privilegiees-d-attaques-terroristes-173686

http://www.lci.fr/faits-divers/attaque-notre-dame-paris-policiers-et-militaires-regulierement-agresses-depuis-2012-2054410.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Terrorisme - Policiers et militaires pris pour cible.

Message  Alain Vasseur le Ven 9 Juin 2017 - 2:41

M6info 8 juin 2017


Les policiers et les militaires sont, en France depuis quelques années, des cibles privilégiées d’attaques terroristes, le plus souvent commises au nom du djihad.


Mardi 6 juin, un homme muni d’un marteau fait irruption sur un policier en faction sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Âgé de 40 ans, l’homme, étudiant, a un profil atypique. La cible, elle, l’est de moins en moins.

C’est la 12ème agression de policiers ou de militaires depuis 2012 en France. Toulouse, Charlie Hebdo, Montrouge, Magnanville, Le Louvre, Orly, les Champs-Élysées, et cette semaine, Notre-Dame de Paris. Les forces de l’ordre sont plus que jamais devenus des objectifs à part entière pour les djihadistes.

“Nous sommes tous devenus des cibles”


Nombreux y ont d’ailleurs laissé leur vie : Ahmed Merabet, Franck Brinsolaro, Clarissa Jean-Philippe ou Xavier Jugelé. Sans oublier les militaires Imad Ibn Ziaten, Mohamed Legouad ou Abel Chennouf . L’inquiétude grandit dans les rangs de la police.

“Nous sommes tous devenus des cibles et les terroristes utilisent des moyens rudimentaires pour nous attaquer, on l’a bien vu mardi: l’assaillant a utilisé un marteau”, déplore à l’Express, Axel Ronde de la CGT police en Île-de-France.

Cliquer sur le lien ci-dessous pour lire entièrement l'article

https://m6info.yahoo.com/policiers-et-militaires-cibles-privil%C3%A9gi%C3%A9es-105900199.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

"Les forces de l’ordre sont devenues la cible privilégiée des attaques terroristes".

Message  Alain Vasseur le Lun 19 Juin 2017 - 20:06

19/06/2017 à 18h25


Lundi après-midi, une voiture a délibérément foncé sur un fourgon de gendarmerie sur les Champs-Elysées. Selon des informations de BFMTV, une kalachnikov et une bonbonne de gaz ont été retrouvées, tandis que le conducteur est mort. Pour Yvan Assioma, secrétaire régional pour Paris du syndicat Alliance, il ne faut pas faire accepter ces attaques comme une fatalité.

Yvan Assioma et le secrétaire régionale pour Paris du syndicat Alliance.

"Les forces de l’ordre sont encore une fois prises pour cible. Quelque soit le niveau de la patrouille, dynamique ou statique, ça prouve que les forces de l’ordre sont devenues la cible privilégiée des attaques terroristes. On espère que ça va ne vas pas devenir habituel. Les policiers ne veulent pas vivre avec la possibilité d’être une cible permanente.

Ce n’est pas acceptable aujourd’hui, sur le territoire national, que des policiers de terrain, gendarmes aujourd’hui et militaires hier, soient la cible d’attaques. On n’est pas en guerre sur le territoire national. Donc devenir des cibles n’est pas une fatalité que nous souhaitons accepter. Aujourd’hui on ne peut que le constater, mais les forces de l’ordre sont les premiers représentants de l’Etat qu’on peut trouver sur la voie publique.

Tout peut être amélioré. Sur les gardes statiques par exemple, c’est triste, mais un policier, un gendarme ou un militaire, il est plus facile de l’atteindre que quelqu’un en patrouille dynamique à bord d’un véhicule. Là en l’occurrence, les enquêteurs vont déterminer ce qu’il voulait faire. Se faire exploser à côté du véhicule? De ces renseignements il faudra tirer un enseignement.


"La vie d'un policier, ça n'a pas de prix"

Et puis peut être que demain il faudra adapter les patrouilles, les véhicules de police, avec des véhicules de blindage. Il y a un tas de choses à faire, ça va demander de l’argent. Mais pour nous la vie d’un policier et par extension d’un gendarme ou d’un militaire, ça n’a pas de prix. Il faudra mettre les moyens en route pour protéger au maximum ces policiers dans l’exercice de leur mission.

Une peur de partir sur certaines zones? Bien sûr et c’est naturel. Et cela amène une vigilance accrue de la part de nos collègues qui patrouillent dans ces zones touristiques. C’est une vigilance permanente qui amène un stress supplémentaire, une fatigue supplémentaire. Malheureusement, c’est comme ça aujourd’hui".
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Attentats - Quand les policiers et militaires deviennent des cibles.

Message  Alain Vasseur le Jeu 22 Juin 2017 - 23:01

Publié le 22/06/2017 à 14:15 


Depuis 2012, et les assassinats terroristes de Mohammed Merah, neuf policiers ou soldats ont trouvé la mort. Ce lundi, un assaillant de 31 ans fonce en voiture contre un véhicule des gendarmes mobiles stationné sur les Champs-Élysées à Paris. Adam Djaziri avait fait allégeance à Daech. Un moins d’un mois, c’est la deuxième attaque ciblant des policiers et des militaires, après l’attaque au marteau contre une patrouille de police sur le parvis de la cathédrale de Paris, le 6 juin. Gendarmes, policiers et militaires sont une cible ouvertement visée par les terroristes. En avril, le gardien de la paix Xavier Jugelé avait trouvé la mort lorsqu’un assaillant avait visé un car de police en stationnement sur les Champs-Élysées, à Paris……

Cliquez ici pour lire la suite

http://www.ledauphine.com//france-monde/2017/04/20/attentats-quand-les-policiers-et-militaires-deviennent-des-cibles
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum