Le Puy En Velay - (2016) - Les "trois mousquetaires" du vol de voiture condamnés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Puy En Velay - (2016) - Les "trois mousquetaires" du vol de voiture condamnés.

Message  Alain Vasseur le Mer 7 Juin 2017 - 9:39

Publié le 07/06/2017 à 09h24


Ils avaient dérobé une Peugeot 205 au Puy en pleine nuit en octobre 2016 mais elle avait pris feu juste après.


Leur histoire, c’est un peu celle des pieds nickelés du vol de voiture. Quatre hommes étaient appelés à comparaître mardi devant le tribunal correctionnel du Puy-en-Velay pour le vol et la destruction d’une voiture dans la nuit du 5 au 6 octobre dernier au Puy-en-Velay. La Peugeot 205 avait été retrouvée calcinée en plein milieu des jardins d’Aiguilhe.


Une soirée alcoolisée

 
Tout commence lors d’une soirée beaucoup trop arrosée, dans un appartement place Carnot au Puy, l’une des quatre individus a une envie pressante de « conduire une voiture ». Ça tombe bien, une Peugeot 205 est stationnée sur la place en contrebas. Une voiture facile à voler. Une portière tordue, quelques fils sectionnés et la voiture démarre. Le groupe part alors faire un petit tour. Mais à cause du branchement provisoire des fils, la 205 se met à chauffer. Le groupe s’arrête à l’abri des regards sur le chemin de Bouthezard à Aiguilhe, au beau milieu des jardins, près des rives de la Borne. La Peugeot se met à fumer, puis elle prend feu. Un autoradio sera sauvé du brasier. Les quatre complices prennent la fuite, tous éméchés, chacun de leur côté. La police ne mettra pas longtemps à les interpeller. Deux d’entre eux, un homme de 29 ans et son oncle de 44 ans, ont déjà défrayé la chronique. Ce sont les “baigneurs” du nouvel an qui avaient traversé la Loire à la nage pour échapper aux gendarmes à Lavoûte-sur-Loire. Le plus jeune est actuellement incarcéré à Riom.

Le plus âgé de ce quatuor de choc, un Ponot de 70 ans, se dit écrivain et poète à ses heures. C’est chez lui que se déroulait la soirée alcoolisée. Il avait été interpellé en pleine nuit par les policiers avec l’autoradio de la 205 dans les mains. Un autoradio “plein de sang” car l’homme s’était blessé en traversant la Borne. À l’audience, il avoue même : “quand on nous a interpellés, une policière nous a dit : vous êtes les trois mousquetaires. Mais nous étions quatre” explique le septuagénaire d’une voix sûre, provoquant les sourires gênés du président et ses assesseurs.


« Votre histoire est pathétique »

 
D’ailleurs, André-Frédéric Delay en convient. « Votre histoire est risible, pathétique. Vous avez l’air gentil comme ça, mais vous faites des gros dégâts ».
Quant au « neveu » actuellement en prison, il explique également à la barre avoir tenté de voler une autre voiture un quart d’heure avant. Mais ce n’est pas cette tentative-là que le tribunal lui reprochait dans un autre dossier…


Le plus malheureux dans toute cette histoire, c’est le propriétaire de la voiture. Un jeune apprenti qui travaille dans un garage. Il avait acheté cette 205 au prix de 350 euros. Maintenant il va travailler en moto. Même l’autoradio que lui ont rendu les policiers, plein de sang et abîmé, il a dû le jeter. La voiture était assurée au tiers.


Le tribunal a reconnu tout le monde coupable. Le septuagénaire écope d’un mois avec sursis. Le « tonton » et son neveu sont condamnés à des peines de prison ferme : 12 mois pour le neveu, et six mois pour son oncle, auxquels s’ajoutent pour ce dernier 8 mois d’un précédent sursis révoqué à hauteur de 4 mois. Soit un total de 10 mois ferme pour le tonton. Fin de la rigolade.



http://www.leveil.fr/puy-en-velay/faits-divers/2017/06/07/les-trois-mousquetaires-du-vol-de-voiture-condamnes_12432537.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum