L’application du plan d’urgence promis par le précédent gouvernement tarde à se concrétiser. A Cayenne, l’impatience des Guyanais se transforme à nouveau en colère.