Alsace - [Témoignage] Une jeune militaire guadeloupéenne porte plainte pour harcèlement moral et sexuel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Alsace - [Témoignage] Une jeune militaire guadeloupéenne porte plainte pour harcèlement moral et sexuel.

Message  Alain Vasseur le Mar 13 Juin 2017 - 2:06

Morgane Blanchet, une jeune militaire de 19 ans, a décidé de porter plainte pour harcèlement moral et sexuel contre le 54e régiment de transmissions du camp du camp militaire d’Oberhoffen en Alsace. Son témoignage agite les réseaux sociaux.


  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le 12/06/2017 à 15:25


Depuis sa plus tendre enfance, Morgane Blanchet n'avait qu'un rêve, celui de servir son pays et de d'embrasser une carrière de militaire. Mais ce rêve n'a pas tardé à se transformer en cauchemar.


"Oh là là, tu m'excites"


Engagée à 17 ans, le 3 mai 2016, elle effectue ses classes sur la base militaire de Bitche en Moselle et découvre une réalité qu'elle ne soupçonnait pas. "Des gradés sous l'emprise de l'alcool, de drogues, qui fumaient des joints devant nous et qui nous en proposaient, qui m'ont frappé quand j'ai décidé de tout dévoiler...", témoigne la jeune femme qui ajoute, "une nuit, un gradé est venu me réveiller en me tirant par le bras, il m'a conduit vers le lac de Bitche et m'a reluquée alors que j'étais en slip en disant "Oh là là tu m'excites"". Durant toute la durée des classes, "ce gradé n'aura de cesse de faire des connotations sexuelles à son égard, malgré la mise en garde des autres gradés" affirme t-elle.  


Tentative de suicide 


Très affectée, Morgane Blanchet choisit le silence pour ne pas compromettre son avenir dans l'armée mais son état de santé décline. Elle fait une dépression et plus tard une tentative de suicide en essayant de se tailler les veines. Son médecin traitant lui prescrit un arrêt de travail, elle consulte régulièrement la psychologue militaire et se rapproche de sa hierarchie militaire pour dénoncer ces agissements. "Plusieurs personnes ont été entendues et des jours d'arrêt auraient été prononcés contre le gradé auteur des remarques et comportements déplacés durant la période de classe", indique t-elle.
 
Quelques mois après, au mois de janvier 2017, Morgane Blanchet est de retour au régiment. Cette fois, c'est un autre gradé qui est accusé par la jeune femme de proférer des menances à son encontre. "Il ne cesse d'arguer auprès de nombreux militaires que si je raconte ce qui s'est passé à Bitche il se ferait un plaisir de me casser la figure"........

 



avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum