Aix-en-Provence: des braqueurs de casino devant la justice (2011).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Aix-en-Provence: des braqueurs de casino devant la justice (2011).

Message  Alain Vasseur le Jeu 22 Juin 2017 - 12:51

22/06/2017 à 11h56



La cour d'assises des Bouches-du-Rhône commence jeudi à juger trois hommes soupçonnés de plusieurs braquages dont celui du casino de Cassis en 2011. Les braquages avaient rapporté à leurs auteurs plus de 300.000 euros.


Trois braqueurs présumés, ont commencé à comparaître jeudi devant les assises des Bouches-du-Rhône pour des attaques de casinos. Les accusés, âgés de 38 à 43 ans, doivent répondre du braquage du casino de Cassis et de deux braquages successifs de celui d'Aix-en-Provence en l'espace de quatre mois, début 2011. Butin total: au moins 308.000 euros.
    
Masques, combinaisons hermétiques pour ne pas laisser de traces ADN, casses chronométrés à la minute près, numéros de portables cap-verdiens pour déjouer les écoutes: les enquêteurs sont convaincus d'avoir neutralisé une équipe de braqueurs chevronnés, qui n'a pas hésité à tirer dans sa fuite à l'arme automatique en direction d'un policier, en faisant un blessé léger.


Aucune preuve matérielle

"On m'a taillé un costume de coupable idéal, je n'ai rien à voir avec tout ça", a déclaré devant la cour Paul Giorgi, 38 ans, lunettes fines et polo rayé. Ses deux coaccusés, Ghalem Zougani, 43 ans, et Sylvain Palsamino, 40 ans, nient également les faits.
    
Faute de preuve matérielle, l'enquête, qui a duré deux ans, a mêlé surveillances physiques, épluchage des bandes de vidéo-surveillance et des comptes bancaires, et analyses des empreintes vocales.
    
Elle a permis de détailler leurs relations avec des personnages troubles, fréquentés notamment derrière les murs de la prison d'Aix-en-Provence. Parmi eux, Alexandre Distanti, tué par la police espagnole à Alicante, en octobre 2011, en plein braquage de bijouterie, et Adrien Anigo, fils d'un ancien directeur sportif de l'Olympique de Marseille, José Anigo. Adrien Anigo, qui avait fait de la détention provisoire dans le cadre d'une enquête sur une dizaine de braquages de bijouteries, avait été assassiné dans les quartiers nord de Marseille, le 5 septembre 2011.


"Avec tout ce qui se passe dans la région..."

Chez Paul Giorgi, à qui l'entourage d'Adrien de Anigo avait fourni un contrat de travail de complaisance pour lui permettre d'obtenir une libération conditionnelle, et dans des box à son nom, les policiers avaient retrouvé un attirail de braqueur: kalachnikov, explosifs, grenade à main, balise et brouilleur GPS, combinaison ignifuge...
    
Pourquoi détenir des gilets pare-balles? "Avec tout ce qui se passe dans la région...", a banalisé lors de l'enquête ce braqueur déjà condamné à huit ans de prison pour une tentative d'attaque d'un local marseillais de la Brink's.

http://www.bfmtv.com/police-justice/aix-en-provence-des-braqueurs-de-casino-devant-la-justice-1192059.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Aix - Procès des braquages de casino : des peines de 30 ans de prison ferme requises.

Message  Alain Vasseur le Jeu 29 Juin 2017 - 18:10

Jeudi 29/06/2017 à 16H04


Au terme de près de 6 heures d'un réquisitoire intense, l'avocat général de la cour d'assises d'Aix-en-Provence, Pierre Cortes, vient de réclamer des peines de 30 ans de prison ferme pour Paul Giorgi et Ghalem Zougani, respectivement âgés de 38 et 43 ans. Fichés au grand banditisme, les deux Marseillais sont accusés d'avoir participé aux spectaculaires attaques des casinos de Cassis et d'Aix (à deux reprises), entre février et juin 2011. Pierre Cortes a également demandé une peine de 30 ans à l'encontre de Sylvain Palmisano, 41 ans, jugé pour le seul deuxième braquage du Pasino, qui s'était soldé par des échanges de tirs avec une patrouille de police, occasionnant un blessé du côté des fonctionnaires.


Qui se cachait derrière les cagoules ?


Au tour désormais des avocats de la défense de prendre la parole. Dans les trois cas, ils plaideront l'acquittement. 

http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4517297/aix-proces-des-braquages-de-casino-des-peines-de-30-ans-de-prison-ferme-requises.html


http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/4513645/braquage-du-pasino-a-aix-qui-se-cachait-derriere-les-cagoules.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Cassis - Aix : fin de partie pour deux des braqueurs de casinos en 2011.

Message  Alain Vasseur le Dim 2 Juil 2017 - 18:55

Samedi 01/07/2017 à 10H00


La cour d'assises a condamné Paul Giorgi et Ghalem Zougani à 17 ans de prison pour les attaques de Cassis et Aix en 2011. Sylvain Palmisano est acquitté...


Deux photographies instantanées, à la portée ambivalente. Une femme qui pleure et un homme qui hurle. Des larmes de joie pour la première, en entendant hier la présidente de la cour d'assises d'Aix prononcer le mot magique d'acquittement pour son compagnon, Sylvain Palmisano, 41 ans. Des cris de douleur pour le second, accablé par le verdict de culpabilité et les 17 ans de réclusion accolés au nom d'un frère, Ghalem Zougani. Une peine de 17 ans également distribuée à Paul Giorgi, 38 ans - dont 15 années passées en taule - qui, comme les autres, s'est toujours défendu d'avoir fait partie du commando armé de kalachnikovs parti braquer (par trois fois au total) les casinos de Cassis et Aix, entre février et juin 2011.

Pour chacun, l'avocat général, Pierre Cortès, avait eu la main lourde, jeudi, en réclamant 30 ans de réclusion criminelle. Dans son réquisitoire marathon, 6 heures chrono, il avait martelé sa certitude que les trois casses commis pour un butin de 370 000 euros "portaient la signature d'une seule et même équipe constituée autour d'Alexandre Distanti".Un braqueur récidiviste au culot insensé tué en octobre 2011 par la police espagnole après avoir tenté de dévaliser une bijouterie à Alicante.

En partant de ce fil rouge, l'avocat général avait méthodiquement tissé sa toile d'araignée reliant Distanti, mais aussi Adrien Anigo, tué dans un règlement de comptes en 2013, à leur entourage direct ou indirect : Giorgi, Zougani, Palmisano... Seul ce dernier, soupçonné d'avoir été recruté pour le dernier hold-up au Pasino d'Aix, au cours duquel une patrouille de la brigade anticriminalité avait essuyé des coups de feu, sera donc parvenu à s'extraire du tragique tableau de famille...

Une difficulté pour trancher


L'accusation avait encore rappelé avec insistance l'interpellation en flagrant délit de Paul Giorgi et Ghalem Zougani, en janvier 2012, alors qu'ils s'apprêtaient à s'introduire armés dans le siège social de la Brink's, à Marseille. Ils portaient alors un accoutrement aux similitudes troublantes avec celui utilisé quelques mois auparavant par les braqueurs de casinos : poignets scotchés au ruban adhésif pour ne pas laisser de traces ADN, cagoules, chronomètres... "On veut prendre tout ce qui dépasse de cette première affaire, qui leur a valu une condamnation à 8 ans en 2015, pour les faire condamner une deuxième fois dans celle des casinos. Sauf que là, il n'y a aucune preuve !", s'était offusqué l'un des conseillers de Giorgi, Me David Decharron, en estimant l'enquête policière opportunément "orientée"en direction de ces deux malfaiteurs bien connus. "C'est un dossier de superpositions, de contre-vérités et de fausses certitudes", surenchérissait Me Ève Mori-Cerro, en défense de Zougani.

De toute évidence, la durée assez exceptionnelle de la délibération, près de 8 heures, est révélatrice de la difficulté qu'ont eue les jurés à trancher. "À force d'accumulation, les coïncidences deviennent des certitudes", avait soufflé à leur oreille Pierre Cortès. Du Kafka dans l'esprit : "Le jugement n'intervient pas d'un coup ; c'est la procédure qui insensiblement devient jugement."

http://www.laprovence.com/article/edition-marseille/4519389/fin-de-partie-pour-deux-des-braqueurs-de-casinos.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum