Saint-Denis - Les profs dénoncent une intervention policière musclée devant le collège.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saint-Denis - Les profs dénoncent une intervention policière musclée devant le collège.

Message  Alain Vasseur le Lun 26 Juin 2017 - 18:04

25 juin 2017, 20h30


Une bouche d’incendie ouverte en fin d’après-midi, par une journée caniculaire, à l’heure de la fin des cours. Les ingrédients étaient réunis jeudi dernier aux abords du collège De Geyter, à Saint-Denis, pour qu’un attroupement d’adolescents se forme à proximité du jet d’eau. Dans un communiqué, des professeurs de l’établissement, soutenus par le Snes (principal syndicat enseignant) dénoncent l’intervention de la police qui s’en est suivie, évoquant des « actes de violence ».


Appelé sur les lieux, un équipage de police est arrivé, alors que des élèves, mais aussi de jeunes adultes du quartier, occupaient la chaussée inondée, et bloquaient la circulation. Le chef d’établissement, des enseignants, un CPE étaient présents, « pour éviter que les enfants et adolescents ne s’approchent trop des lignes de tram et de la route ». Les policiers, restés dans leur voiture, auraient simplement proposé à un enseignant de lui fournir la clé, pour refermer la bouche à incendie.


Selon un témoin, une bouteille d’eau aurait alors été lancée en direction du véhicule de police, sans l’atteindre. Les forces de l’ordre sont alors passées à l’action, racontent les profs dans leur communiqué. Les fonctionnaires ont jeté au moins deux grenades lacrymogènes à la main. Les enseignants évoquent aussi le tir d’une grenade à l’aide d’un lanceur, « sans la moindre sommation », et « un élève du collège touché à la cuisse ».

Un autre témoin parle, lui, d’un tir de flashball. « Cette intervention musclée […] a aggravé la situation : par peur des tirs, les élèves ont couru sur la route et sur les rails, se mettant par la même occasion en très grand danger », affirme encore le communiqué, soulignant que la police est ensuite repartie, alors que l’eau continuait à jaillir de la bouche d’incendie.


Vendredi, l’équipe enseignante a interpellé le nouveau député (PCF) Stéphane Peu sur le sujet. Celui-ci confirme qu’il s’est « engagé à demander des explications au préfet ». L’incident n’a en tout cas pas eu d’écho auprès du parquet de Bobigny. Aucune plainte n’a pour l’heure été déposée.


  leparisien.fr

http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-les-profs-denoncent-une-intervention-policiere-musclee-devant-le-college-25-06-2017-7086444.php
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum