Polémique «Nique la France» : derrière l'antiracisme des Indigènes de la République, le racisme anti-blanc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polémique «Nique la France» : derrière l'antiracisme des Indigènes de la République, le racisme anti-blanc.

Message  Alain Vasseur le Lun 26 Juin 2017 - 18:23

[*]Par Gilles William Goldnadel Mis à jour le 26/06/2017 à 15:45
Publié le 26/06/2017 à 15:30

[*]FIGAROVOX/TRIBUNE - Défendant la liberté de dire «Nique la France» et s'interrogeant sur les raisons de déclarer «Vive la France», la député insoumise, Danièle Obono, a provoqué de vives réactions. Gilles-William Goldnadel dénonce cette attitude, souligne l'inanité idéologique d'une certaine gauche .
[*]


Gilles-William Goldnadel est avocat et écrivain. Il est président de l'association France-Israël. Toutes les semaines, il décrypte l'actualité pour FigaroVox.




[*]L'affaire Obono est un tristement banal concentré de tout ce qui abrase quotidiennement et progressivement la société française.
[*]
Contrairement aux dénégations de son camarade Alexis Corbière, les tweets de la «camaradobono» sont moins mensongers qu'elle: «meufs , indigènes et salle comble, bougnoulesunited pour les 10 ans du PIR à St Denis , la classe» (8 mai 2015). Pour l'ambiance, je rappellerai également un autre de ses doux gazouillis: «la police vous parle tous les soirs à 20h ,manifgaza, Israël assassin, Hollande complice» ce tweet est daté du 19 juillet 2014, date mémorable d'une manifestation pro Hamas ou l'on entendit force slogans antijuifs.

[*]
Il est, en tout état de cause, piquant de constater que ceux qui se sont empressés de voler au secours de la député insoumise par soumission idéologique et feint de croire à sa fable sur la liberté d'expression appartiennent précisément au camp de ceux qui traquent la phrase déviante. Un souvenir, à ce sujet, me revient. Je défendais un syndicat de policiers, émus par la chanson du groupe rap «Ministère Amer» intitulée «Sacrifice de poulets». Mathieu Kassovitz était venu fièrement défendre à la barre la liberté totale d'expression. Je lui demandai alors s'il défendait aussi celle de Jean-Marie Le Pen. Le silence qui s'ensuivit fut encore plus pesant que celui que prit Mme Obono pour confirmer sans enthousiasme qu'elle pouvait bien murmurer «Vive la France»…

[*]
L'affaire Obono symbolise également la complaisance médiatique qui accueille dans le cadre d'un psychodrame névrotique tous les débordements commis par les tenants de l'affrontement ethnique ou racial au nom de l'immigration souffrante. A fortiori, lorsque leurs militants invoquent le combat social-révolutionnaire. C'est ainsi qu'une pétition en faveur d'une Houria Bouteldja qui pose à côté du slogan «sionistes au goulag» a les honneurs du Monde.

[*]
On ne dira aussi jamais assez combien le chavezisme confortable de M. Mélenchon bénéficie également d'une bienveillance médiatique exceptionnelle.......


[*]Cliquez ici pour lire la suite 

[*]http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/06/26/31003-20170626ARTFIG00192-polemique-nique-la-france-derriere-l-antiracisme-des-indigenes-de-la-republique-le-racisme-anti-blanc.php
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum