A400M - Les moteurs définitifs bientôt certifiés et en production.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A400M - Les moteurs définitifs bientôt certifiés et en production.

Message  Alain Vasseur le Mer 28 Juin 2017 - 2:04

Par Michel Cabirol  |  27/06/2017, 6:56


"La solution définitive du TP400 devrait être certifiée dans le courant de l'été par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), confie à La Tribune le président de Safran Aircraft Engines, Olivier Andriès. Le moteur définitif devrait entrer en production d'ici à la fin de 2017".

Décidément, il y a manifestement du mieux pour l'A400M et ses moteurs, qui avaient en partie plombé son envol ces dernières années. Et les bonnes nouvelles continuent d'arriver pour le moteur TP400 et sa boite de transmission de puissance (Propeller Gear Box ou PGB) en souffrance. "La solution définitive du TP400 devrait être certifiée dans le courant de l'été par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), confie à La Tribune le président de Safran Aircraft Engines, Olivier Andriès. Le moteur définitif devrait entrer en production d'ici à la fin de 2017". Ce que confirme d'ailleurs le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général André Lanata.


Avant le salon du Bourget, lors d'une rencontre avec  l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace (AJPAE), le général Lanata avait jugé "la solution palliative parfaitement vivable" pour la boîte de transmission du moteur en attendant la solution définitive à partir de la "fin 2017".


Quelque 80% de la flotte d'A400M en service a déjà été retrofitée (modernisée) avec une solution intermédiaire, précise Olivier Andriès. Les flottes britanniques et françaises l'ont en revanche été à 100%. Cette solution permet aux armées de l'air de décaler la première inspection de chaque boîte de transmission de puissance à 650 heures au lieu de 50 heures auparavant. Ce qui leur permet de faire voler a peu près normalement leurs A400M. Ainsi, sur les 11 appareils dont elle dispose, l'armée de l'air française en a six opérationnels aujourd'hui. Ce que le chef d'état-major de l'armée de l'air juge "très satisfaisant". Du coup, les motoristes retrofiteront "au cas pas cas" les appareils avec la solution définitive à partir de la fin 2017, explique Olivier Andriès.


Une vision positive de l'A400M



D'une façon générale, le chef d'état-major de l'armée de l'air a une "vision positive" de l'évolution de l'A400M. L'armée française attend 15 A400M d'ici à 2019, fin de l'actuelle Loi de programmation militaire (LPM), la livraison des 35 derniers devant être redéfinie dans la LPM à venir du nouveau gouvernement. Une telle position tranche avec les tensions apparues entre le maître d'oeuvre de l'appareil Airbus et l'Allemagne, l'autre client clé de l'avion de transport militaire aux multiples retards. Selon un rapport du ministère allemand de la Défense, auquel Reuters a eu accès début mai, Airbus pourrait avoir besoin de 12 à 18 mois supplémentaires pour résoudre les problèmes entachant l'efficacité opérationnelle de l'A400M.


Outre les difficultés liées à son moteur, l'appareil a pâti en 2016 de l'absence de capacités tactiques prévues dans le contrat, comme le largage de parachutistes par les portes latérales, des équipements électroniques de défense et le ravitaillement en vol d'hélicoptères. "J'estime que tout ça est désormais en partie derrière nous (...), estime le général André Lanata. Nous sommes passés d'un avion de transport logistique à un avion de transport tactique". Ainsi, un hélicoptère de transport NH90 peut être livré dans la journée à Gao (Mali) par un A400M, qui est de retour en France le soir pour une autre mission, observe-t-il, parlant de "changement d'échelle" pour le transport aérien militaire par rapport au Transall, le précédent avion de transport.


Défauts de jeunesse handicapants



Le général Lanata a estimé qu'Airbus avait pris la mesure du retard de livraison des pleines capacités tactiques de l'A400M. "Les standards de l'appareil continuent à progresser", souligne-t-il. Pour autant, il considère comme handicapant les "défauts de jeunesse" de l'appareil pour les opérations de l'armée de l'air. Certains A400M seront indisponibles le temps qu'Airbus les équipe des fonctionnalités prévues avant de revenir dans une flotte qui ne sera plus homogène. "J'ai besoin d'une flotte qui est au même standard, réclame le chef d'état-major de l'armée de l'air. Il faut une optimisation des chantiers de retrofit. Il faut qu'un équipage qui monte dans un avion sache ce qu'il a entre les mains".

En tout cas, le président de la République Emmanuel Macron qui est arrivé lundi dernier à bord d'un A400M pour inaugurer le salon aéronautique du Bourget, a mis les projecteurs sur cet appareil cloué au pilori en Allemagne mais encensé par les équipages de l'armée française. Cet appareil a d'ailleurs plusieurs pistes de commandes à l'export...

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/a400m-les-moteurs-tp400-defintifs-bientot-certifies-et-en-production-741599.html


L'armée française satisfaite de l'A400M actuel, en attendant mieux.

http://www.gendxxi.net/t8860-l-armee-francaise-satisfaite-de-l-a400m-actuel-en-attendant-mieux?highlight=A400M


Les déboires de l'Airbus A400M.

http://www.gendxxi.net/t3259-les-deboires-de-l-airbus-a400m?highlight=A400M

France - Des moteurs d’A400M immobilisés faute d’une documentation technique à jour.

http://www.gendxxi.net/t2663-france-des-moteurs-da400m-immobilises-faute-dune-documentation-technique-a-jour?highlight=A400M

Espagne - Quatre morts dans le crash d'un A400M.

http://www.gendxxi.net/t863-espagne-quatre-morts-dans-le-crash-d-un-a400m?highlight=A400M
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum