Déficit - Darmanin bloque les augmentations des fonctionnaires.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Déficit - Darmanin bloque les augmentations des fonctionnaires.

Message  Alain Vasseur le Jeu 29 Juin 2017 - 23:30

Cette décision sera l'une des mesures prises pour permettre à l'État de repasser sous les 3 % de déficit, a annoncé le ministre du Budget.

SOURCE AFP
Publié le 29/06/2017 à 22:29 | Le Point.fr

C'est une "décision difficile" qui ne va pas plaire à tout le monde. Il n'y aura "pas d'augmentation du point d'indice" pour les fonctionnaires, a annoncé jeudi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin sur France 2, après le rapport alarmiste de la Cour des comptes sur la situation budgétaire de la France.


Ce gel du point de l'indice fait partie des pistes proposées par la Cour dans le cadre de son audit révélé jeudi, selon lequel la France doit prendre des mesures d'économies pour contenir son déficit à 3 % du PIB cette année afin de respecter les traités européens. "Nous tiendrons toutes les promesses du président de la République et nous n'augmenterons pas les impôts", a souligné le ministre.


Pas d'augmentation d'impôt

"Le président de la République et le Premier ministre m'ont demandé de travailler à des propositions sans augmentation d'impôt" pour boucler le prochain budget, a-t-il indiqué, donnant pour seule indication qu'"il n'y aurait pas d'augmentation de point d'indice pour les agents de la fonction publique". Après une période de gel depuis le 1er juillet 2010, la valeur du point a été augmentée de 0,6 % en juillet 2016 et de nouveau de 0,6 % en février 2017.


Le gouvernement s'est engagé jeudi à "contenir le déficit à 3 %" du PIB en 2017, sans hausse d'impôts, après la publication d'un audit de la Cour des comptesalarmiste sur l'état des finances publiques hérité de François Hollande. Selon la haute juridiction, le déficit public devrait s'établir cette année à 3,2 % du PIB, en l'absence de "mesures fortes de redressement". Soit un dérapage d'environ 8 milliards d'euros par rapport aux prévisions officielles du précédent gouvernement.

http://www.lepoint.fr/politique/deficit-darmanin-bloque-les-augmentations-des-fonctionnaires-29-06-2017-2139366_20.php



http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/06/29/edouard-philippe-s-engage-a-contenir-le-deficit-a-3-des-cette-annee_5153268_823448.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Le gel du point d’indice sans concertation inquiète les syndicats.

Message  Alain Vasseur le Lun 3 Juil 2017 - 2:44

Publié le 30/06/2017


Le gel du point d’indice est donc acté. Les syndicats le déplorent mais ne s’en étonnent pas, Gérald Darmanin les avait prévenus le mois dernier lors de leurs premières rencontres pour l'année 2017. En revanche, ce qui surprend, c’est la méthode du ministre de l’Action et des Comptes publics : une décision prise sans concertation avec les syndicats. De quoi les laisser songeurs sur l’avenir du dialogue social.

La revalorisation du point d’indice, ce ne sera ni pour cette année, ni pour 2018. Gérald Darmanin l’a déclaré jeudi 29 juin sur France 2, puis ce vendredi au micro de BFMTV-RMC suite à la présentation du rapport de la Cour des comptes intitulé «Situation et perspectives des finances publiques ».

Après dix années de gel, le gouvernement précédent avait accordé deux revalorisations successives de 0,6% en juillet 2016 puis février 2017 et lancé l’idée d’en rediscuter chaque année  pour rebooster le pouvoir d’achat des agents. Lesquels, rappelle à cet égard Solidaires ce vendredi, « ont subi d’importantes pertes cumulées : 18,48 % depuis 2000, 21,5% depuis 1995 ». L’Insee indiquait en mars dernier qu’en 2015, et pour la deuxième année consécutive, le salaire net moyen avait progressé de 0,8% dans la fonction publique territoriale (il avait baissé de façon ininterrompue de 2010 à 2014) pour atteindre un revenu net moyen de 1 890 euros pour un équivalent temps plein.

Pour Gérald Darmanin cette décision « ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas pendant tout le quinquennat ». Pas de quoi pour autant rassurer les organisations syndicales, qu’il avait rencontrées pour la première fois en mai dernier. Car ce n’est pas tant le fond – Gérald Darmanin leur aurait laissé sous-entendre ce gel – que la forme qui les préoccupe : ils ont appris cet arbitrage par voie de presse.

Dialogue social biaisé ?


Baptiste Talblot, secrétaire général CGT services publics, explique à La Gazette sa « colère » et les raisons de son appel à la mobilisation le 12 septembre prochain : « Quelle sera désormais la marge de manœuvre des organisations syndicales, à qui le gouvernement a promis l’organisation d’un rendez-vous salarial avant la fin de l’année, pour débattre de ce type de sujets ? »

« A l’évidence lorsque le ministre de l’Action et des Comptes publics a besoin de faire des coupes budgétaires, nul besoin de discussion. Il suffit qu’il s’adresse à lui-même puisqu’il est également en charge de la fonction publique », constate Solidaires.

Rendez-vous au CCFP


L’Uffa-CFDT est également consternée : « Encore une fois les agents sont considérés comme une variable d’ajustement budgétaire et présentés comme une charge. […] Construisons un dialogue social à la hauteur des enjeux ! » La FA-FPT, par la voix de son président Bruno Collignon, s’inquiète quant à elle de ce contexte et de ce « à quoi va bien pouvoir servir ce rendez-vous salarial si les arbitrages sont déjà faits, et les débats biaisés ». L’Unsa Fonction publique continue pour sa part de croire à son intérêt pour discuter, notamment, de la « rémunération des agents de catégorie C, des titulaires et des contractuels ».

Alors que le Conseil commun de la Fonction publique (CCFP) présidé par Gérald Darmanin se tiendra le 10 juillet prochain, la FSU « demande de revenir sur cette annonce et d’engager une véritable concertation avec les partenaires sociaux ».

L’ambiance promet d’être houleuse pour cette première plénière du quinquennat.

http://www.lagazettedescommunes.com/513716/le-gel-du-point-dindice-sans-concertation-inquiete-les-syndicats/
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum