Coquelles - 62 - Des CRS obligés de dormir dans leurs camions à cause des punaises de lit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coquelles - 62 - Des CRS obligés de dormir dans leurs camions à cause des punaises de lit.

Message  Alain Vasseur le Sam 1 Juil 2017 - 18:55

Par Nord Littoral | Publié le 01/07/2017


Dormir dans leurs fourgons, c’est la solution qu’ont dû adopter les CRS de la compagnie 48 de Châtel-Guyon, cette semaine. Les agents sont arrivés mercredi dans la région.


«  Sur le trajet, nous avons appris que l’un des collègues que nous allions relever s’est fait piquer par des punaises dans son lit  », commence Nicolas Rochowiak, délégué UNSA. Il a plusieurs piqûres. Les CRS ont au départ décidé de ne pas rentrer dans les chambres. «  La direction du Novotel nous a annoncé que la chambre en question et que les chambres attenantes ont été traitées. Mais elles ont juste été condamnées.  »


Par prévention, les CRS n’y sont pas entrés jusqu’à la venue d’une entreprise de désinsectisation. «  Dans la nuit de mercredi à jeudi, comme nous n’avions pas de solution d’hébergement, nous avons dormi à six par camion. » Et les agents ont dû prendre leurs douches dans des stations «  comme des routiers  ».


Une entreprise a traité la chambre concernée et celles attenantes. «  Nous aurions souhaité qu’ils fassent tout l’étage car ces insectes prolifèrent aussi par les bouches d’aération. »


S’en est suivi un «  bras de fer  » avec leur administration. «  Comme des professionnels sont passés, elle a estimé que l’on devait aller dans ces chambres.  » Quelques CRS ont fait le tour de plusieurs chambres. «  On a regardé : il y avait des punaises qui sautaient de partout.  »


Les CRS de la compagnie 48 ont donc de nouveau dormi dans leurs camions dans la nuit de jeudi à vendredi. «  Vers 0 h15, notre administration a proposé une solution : 72 collègues devaient dormir à Abbeville mais 17 devaient rester ici.  » Les agents ont refusé. «  Deux sections ont pris leur poste à 6 heures et malgré ces conditions, ils ont assuré leur mission. »


«  Aujourd’hui [vendredi] le directeur zonal a fait le tour des chambres et a constaté qu’il y avait des insectes. » Une autre entreprise a été mandatée pour traiter toutes les chambres. «  On nous a proposé que certains dorment sur Abbeville et quelques uns à Coquelles jusqu’au 4 juillet. » Cette solution a été acceptée.


«  Le souci concernait une chambre, indique Abraham Konate, directeur du Novotel. Elle a été traitée, le problème est résolu par une société spécialisée. Les punaises sont un problème national, elles sont transportées par les voyageurs. » La préfecture du Pas-de-Calais indique qu’il y a deux chambres dans lesquelles des insectes ont été identifiés. «  L’hôtelier a réagi rapidement en prenant les mesures nécessaires, ajoute la préfecture. Les CRS concernés ont été relogés. » Nicolas Rochowiak conclut : « Le principal, c’est de pouvoir dormir et se doucher. »


 A. B

La direction zonale des CRS Nord n’a pas souhaité confirmer ces informations ni s’exprimer à ce sujet.


http://www.nordlittoral.fr/35590/article/2017-07-01/des-crs-obliges-de-dormir-dans-leurs-camions-cause-des-punaises-de-lit
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum