Somme - Coups de feu à Ham : Deux Gendarmes blessés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Somme - Coups de feu à Ham : Deux Gendarmes blessés.

Message  Alain Vasseur le Lun 3 Juil 2017 - 18:54

Deux gendarmes ont été blessés cet après-midi lors d'une interpellation qui a mal tourné. L'un d'entre eux est grièvement blessé et a été héliporté. Plusieurs coups de feu ont été tirés.
Par Célia MascréPublié le 03/07/2017 à 18:03 Mis à jour le 03/07/2017 à 18:42

Deux personnes se faisant interpeller pour des faits de cambriolage ont renversé un gendarme de 37 ans en le blessant gravement. Ce dernier a été héliporté vers le CHU d'Amiens. L'altercation a fait trois victimes en tout. Lors de ce contrôle, le conducteur a également tapé un autre véhicule dans lequel se trouvaitun homme de 75 ans. Légèrement blessé, il a été transporté à l'hôpital. Un second gendarme a aussi été blessé.

Les deux personnes, qui faisaient l'objet de surveillance, ont été interpellées.


http://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/picardie/somme/lors-controle-qui-tourne-mal-gendarme-gravement-blesse-coups-feu-entendus-1291403.html



http://www.courrier-picard.fr/40781/article/2017-07-03/un-gendarme-tres-grievement-blesse-et-des-coups-de-feu-tires-ham-lors-dune
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Un gendarme de 35 ans grièvement blessé à Ham après qu'une voiture a forcé un barrage.

Message  Alain Vasseur le Lun 3 Juil 2017 - 22:10

Par Marie-Gaëtane Comte et Elodie Touchais, France Bleu Picardie et France BleuLundi 3 juillet 2017 à 20:15
Un gendarme a été héliporté ce lundi après-midi. Il est en soins intensifs à l'hôpital d'Amiens. Deux hommes ont été interpellés et placés en garde à vue à la compagnie de Péronne.

Le militaire a été blessé alors que les gendarmes de la Somme avaient installé un barrage dans le cadre d'une enquête menée sur une série de cambriolages. Une quinzaine perpétrée dans les secteurs de Ham, Péronne, Noyon et Saint-Quentin.
Les auteurs présumés, deux hommes de 36 et 38 ans, circulaient à bord d'un puissant 4X4 Volvo

Ils ont refusé de s'arrêter au contrôle de gendarmerie. Le passager a alors tenté de s'enfuir à pied alors que le conducteur a foncé sur les militaires. Le capitaine du groupe de surveillance d'Amiens a été violemment percuté par la voiture volée. Grièvement blessé, le gendarme de 35 ans est héliporté au CH d'Amiens en soins intensifs. Les militaires présents ont fait usage de leurs armes pour stopper le véhicule.

Les deux auteurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue à Péronne. L'un d'eux est entendu pour cambriolage, le conducteur du véhicule pour tentative d'homicide aggravé.
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-gendarme-de-35-ans-grievement-blesse-ham-apres-qu-une-voiture-ait-force-un-barrage-1499105544

http://www.leparisien.fr/faits-divers/somme-deux-gendarmes-blesses-apres-un-cambriolage-dont-l-un-grievement-03-07-2017-7108098.php
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Course-poursuite à Ham : un officier grièvement blessé.

Message  Alain Vasseur le Mar 4 Juil 2017 - 3:54

Un capitaine de gendarmerie a été grièvement blessé lors d’une course-poursuite en centre-ville. Les militaires ont tiré 17 fois sur un fuyard. Deux individus ont été interpellés.

Par Le Courrier Picard | Publié le 03/07/2017


« J’ai entendu des pneus qui crissent, puis du bruit. J’ai vu une voiture de gendarmes arrêtée en travers, une voiture noire qui poussait des voitures garées sur le parking de la salle des fêtes et qui s’est enfuie entre deux arbres. Il y avait un homme allongé. Et il y a eu des bruits de pétards. Je voyais des éclairs bleus. La voiture noire est partie, elle fumait  ». Cette femme a été témoin de la scène qui s’est déroulée lundi 3 juillet vers 17 heures derrière la salle des fêtes de Ham (est de la Somme). Ces éclairs bleus, ce sont des coups de pistolets tirés par les gendarmes vers un 4x4 Volvo noir, qu’ils poursuivent depuis quelques minutes. Plusieurs témoins assurent qu’ils ont entendu entre 6 et 8 détonations. La voiture porte 17 impacts et s’enfuit.

Mais après avoir poussé plusieurs voitures stationnées et après s’être fait percuter par une voiture banalisée de la gendarmerie, l’essieu arrière de la Suédoise est brisé. Sa fuite ne dure qu’une centaine de mètres et se termine devant un autre témoin : «  La Volvo est arrivée au ralenti, elle faisait du bruit et elle fumait beaucoup. Le type qui la conduisait en est sorti alors qu’elle roulait encore. Il s’est mis à courir vers la médiathèque. Une Volswagen est arrivée derrière à fond, deux gars en sont descendus et ils ont sorti des pistolets et ils ont commencé à courir après le gars  ». Une femme raconte la fin de la scène : «  Un type est passé au-dessus d’un grillage, en sang, et s’est planqué derrière des chalets. Une Golf est arrivée comme une bombe avec des flics à l’intérieur et ils ont arrêté le mec  ». L’homme est interpellé. Tout comme son complice, qui était descendu de la voiture un peu plus tôt.

Les cambrioleurs étaient surveillés


Hélas, le conducteur de la Volvo, volée, avait délibérément foncé sur un homme sur le parking de la salle des fêtes, un capitaine du groupe d’observations et de recherches d’Amiens, âgé de 35 ans. Il est grièvement blessé au thorax. Il sera héliporté peu après 18 heures vers l’unité des soins intensifs de l’hôpital d’Amiens, en urgence absolue. Un autre gendarme a été légèrement blessé au bras. Un homme de 75 ans, qui a été percuté dans sa voiture, a quant à lui été transporté vers l’hôpital de Saint-Quentin.

Les deux individus, âgés de 36 et 38 ans, étaient surveillés depuis plusieurs jours par les gendarmes de la compagnie de Péronne et neuf hommes de la brigade de recherches d’Amiens. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs d’une quinzaine de cambriolages depuis un mois dans les secteurs de Ham, Guiscard, Saint-Quentin, Noyon et Roye. Ils ont été transférés vers Amiens et placés en garde à vue. Le conducteur sera mis en examen, notamment pour tentative d’homicide aggravée sur dépositaire de l’autorité publique, le second pour cambriolages.

Tout le périmètre a été verrouillé pour permettre aux techniciens de la cellule d’investigations criminelles de travailler. Le procureur de la république d’Amiens Alexandre de Bosschère s’est rendu sur les lieux, aux côtés du colonel Didier Fortin, commandant en second de la région Hauts-de-France.

 VINCENT FOUQUET
 et notre correspondant 

 JULIEN SCOTTÉ


http://www.courrier-picard.fr/40844/article/2017-07-03/course-poursuite-ham-un-officier-grievement-blesse



http://www.opex360.com/2017/07/04/un-gendarme-ete-tres-gravement-blesse-par-des-malfaiteurs-en-fuite/
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Gendarme grièvement blessé à Ham : deux hommes mis en examen.

Message  Alain Vasseur le Mer 5 Juil 2017 - 23:12

Par Marie-Gaëtane Comte, France Bleu Picardie et France BleuMercredi 5 juillet 2017 à 20:18


Les deux hommes de 36 et 38 ans qui ont renversé un gendarme à Ham ce lundi ont été mis en examen. L'un pour une série de cambriolage et l'autre pour tentative d'homicide sur le militaire. Ils sont incarcérés à Amiens dans l'attente de leur jugement.


Après leur garde à vue, les deux hommes ont été présenté à un juge d'instruction qui les a mis en examen. Les deux prévenus ne reconnaissent que partiellement les faits. Ils ne sont pas poursuivis pour les mêmes motifs. Il y a celui qui conduisait la voiture qui a percuté le militaire et le passager qui est sorti du 4x4 avant la collision avec le gendarme. Le conducteur est poursuivi pour tentative d'homicide. Et le passager pour les cambriolages.


Douze impacts de balles relevés sur la voiture



Le 4x4 volvo noir roulait très vite. Il a même roulé sur les jambes du gendarme. Le militaire de 35 ans souffre de fractures aux côtes, au tibia et d'une perforation du poumon. Il est hors de danger mais reste hospitalisé à Amiens.


Les deux prévenus ne reconnaissent pas tous les faits qui leur sont reprochés



Le vol de la voiture d'abord, le 2 juin dernier dans le Pas-de-Calais puis une quinzaine de cambriolages, pas toujours ensemble. L'un vivait à Ham et l'autre n'avait plus d'adresse fixe depuis quelques temps. Ils sont en prison en attendant leur jugement.


https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/gendarme-grievement-blesse-ham-deux-hommes-mis-en-examen-1499276712
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum