Essonne - Un policier se fait agresser par un braqueur rencontré sur Le Bon Coin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Essonne - Un policier se fait agresser par un braqueur rencontré sur Le Bon Coin.

Message  Alain Vasseur le Jeu 6 Juil 2017 - 16:33

INFO «20 MINUTES» Le policier, qui portait son arme de service, est parvenu à mettre en fuite le braqueur...

Publié le 06/07/17 à 15h36 — Mis à jour le 06/07/17 à 15h43



  • Deux hommes comparaissent ce jeudi pour «tentative de vol à main armée»
  • Ils avaient tendu un piège à leur victime en vendant une fausse voiture afin de le détrousser
  • L'homme, qui s'est avéré être policier, est parvenu à les mettre en fuite en faisant usage de son arme de service



C’est ce qui s’appelle se tromper de cible. Un braqueur a tenté de détrousser un policier hors service en lui tendant un piège surLe Bon Coin, a-t-on appris de sources policières. Le malfaiteur avait mis en vente un véhicule sur le site de petites annonces et espérait ainsi attirer sa victime dans un piège afin de lui dérober la somme convenue. Manque de chance, la victime en question est un policier expérimenté de 40 ans qui possédait un permis pour porter son arme hors service. Il est parvenu à mettre en fuite son agresseur, qui a été interpellé mardi. Il comparaît avec son complice ce jeudi devant le tribunal correctionnel d’Evry.


Menacé avec un couteau


L’affaire remonte au mois de mai. Un policier toulousain dégotte sur le site une voiture à vendre, une Peugeot 3008 proposée à 11.000 euros. Le vendeur réclame  que 3.000 euros lui soit livré en liquide, le reste en chèque de banque. Rendez-vous est pris le 15 mai à la gare de Massy. « Au dernier moment, le vendeur a changé le lieu de transaction pour les Ulis mais comme ce policier a longtemps travaillé en région parisienne, il s’est méfié », explique le commandant Christian Magro, chef adjoint de la Sûreté départementale de l’Essonne, en charge de l’enquête. Certains quartiers des Ulis ont en effet mauvaise réputation. Il opte donc pour un coin plus huppé, Bures-sur-Yvette.


Mais à peine arrive-t-il au lieu de rendez-vous convenu qu’un homme cagoulé et ganté l’asperge de gaz lacrymogène et le menace avec un couteau. Il cherche, par la force, à lui arracher la sacoche qui contient l’argent de la transaction. La victime résiste, une bagarre s’engage. « Lorsqu’il a annoncé sa qualité de policier et sorti son arme de service, le braqueur s’est une nouvelle fois jeté sur lui, le couteau à la main », poursuit le commandant Christian Magro. Pour se dégager, il tire un coup sur le sol, ce qui met en fuite son agresseur.


La mémoire d’un policier permet l’interpellation d’un des deux braqueurs



La Sûreté départementale est immédiatement saisie du dossier. Grâce à la coopération du Bon Coin, les enquêteurs parviennent à identifier le lieu d’où a été passée l’annonce : un cybercafé parisien. Les caméras de vidéosurveillance à l’intérieur de l’établissement permettent de se rendre compte que l’homme recherché a un complice. L’un des deux est identifié grâce à l’étude de sa téléphonie, le second grâce à la bonne mémoire d’un agent. « Le portrait a été diffusé dans tous les commissariats d’Ile-de-France et un collègue s’est souvenu de l’avoir contrôlé il y a environ deux ans », poursuit le commandant.


Les deux hommes, âgés de 31 et 37 ans, et bien connus des services de police, ont été interpellés mardi. L’un est originaire d’Argenteuil dans le Val-d’Oise et l’autre vit à cheval entre les Ulis et Puteaux. Ils comparaissent ce jeudi après-midi au tribunal correctionnel d’Evry pour tentative de vol à main armée.


http://www.20minutes.fr/paris/2100415-20170706-essonne-policier-fait-agresser-braqueur-rencontre-bon-coin
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum