Val-de-Marne - Un policier mis en examen dans une enquête antiterroriste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Val-de-Marne - Un policier mis en examen dans une enquête antiterroriste.

Message  Alain Vasseur le Ven 7 Juil 2017 - 15:44

Modifié le 07/07/2017 à 15:38 | Publié le 07/07/2017 à 15:36 


Ouest-France avec agence

Un policier du Val-de-Marne a été mis en examen dans le cadre d’une enquête antiterroriste, samedi 1er juillet. Il est soupçonné d’avoir soutenu son frère, lui-même impliqué dans une filière djihadiste. Il est poursuivi pour « association de malfaiteurs » et « escroquerie » en lien avec une entreprise terroriste.

Un policier en poste dans le Val-de-Marne vient d’être mis en examen dans une enquête antiterroriste. Il est soupçonné d’avoir soutenu son frère, incarcéré depuis un an en raison de ses liens étroits avec des djihadistes en Syrie, rapporte Europe 1.

Il aurait soutenu l’idéologie de Daech


Le gardien de la paix aurait exprimé clairement son soutien à l’idéologie de Daech lors d’échanges avec son frère. Il aurait également fait des recherches, consulté des fichiers de police sans aucune raison professionnelle. Il est aussi soupçonné d’avoir récupéré des colis avec de faux papiers.

Son arrestation a eu lieu à quelques mètres à peine du commissariat du Kremlin-Bicêtre, alors que le policier, affecté à la « brigade accidents et délits routiers », venait de prendre son service. Les hommes de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont mené une perquisition dans le commissariat.

Interdiction de porter une arme


Après sa garde à vue, l’homme a été mis en examen pour « association de malfaiteurs » et « escroquerie » en lien avec une entreprise terroriste. Le jeune fonctionnaire a été placé sous contrôle judiciaire et est ressorti libre avec notamment l’interdiction de porter une arme.

http://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/val-de-marne-un-policier-mis-en-examen-dans-une-enquete-antiterroriste-5119527


http://www.europe1.fr/faits-divers/un-policier-du-val-de-marne-mis-en-examen-dans-une-enquete-anti-terroriste-3382466


Dernière édition par Alain Vasseur le Sam 8 Juil 2017 - 4:45, édité 1 fois
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Djihadisme: un policier soupçonné mis en examen.

Message  Alain Vasseur le Ven 7 Juil 2017 - 19:55

Publié le 07/07/2017 à 17:23

Un policier de la région parisienne a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste. Le gardien de la paix, en poste au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne), est également poursuivi pour escroquerie en lien avec une entreprise terroriste. Âgé de 42 ans, il a été interpellé le 27 juin alors qu'il venait de prendre son service au commissariat.

Il est soupçonné d'avoir aidé son frère, placé depuis un an en détention provisoire pour avoir entretenu des liens avec des jihadistes français en zone irako-syrienne et pour financement du terrorisme.
 
Placé sous contrôle judiciaire
 
"Le policier et son frère ont eu des échanges avant et au cours de la détention de ce dernier qui ne laissent guère de doute sur l'adhésion du fonctionnaire de police aux thèses de l'EI", dit une source proche de l'enquête.
 
A l'issue de sa garde à vue, le policier a été placé sous contrôle judiciaire, avec notamment interdiction de porter une arme. Le parquet a fait appel, requérant son placement en détention provisoire. Il "va faire l'objet d'une suspension administrative", a-t-on appris auprès de la préfecture de police.


http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/07/07/97001-20170707FILWWW00246-djihadisme-un-policier-soupconne-mis-en-examen.php



https://www.afp.com/fr/infos/334/un-policier-mis-en-examen-pour-association-de-malfaiteurs-terroriste
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Terrorisme : inquiétude chez les collègues du policier mis en examen.

Message  Alain Vasseur le Sam 8 Juil 2017 - 16:12

Orange avec AFP, publié le samedi 08 juillet 2017 à 13h45



L'annonce de la mise en examen d'un policier pour association de malfaiteurs terroriste, vendredi, a laissé la police sous le choc, et plus particulièrement ses collègues du commissariat du Kremlin-Bicêtre, dans le Val-de-Marne.

Pour les aider à gérer leurs sentiments après l'arrestation de l'un d'eux et les perquisitions au commissariat, des psychologues ont été mis à disposition des policiers, rapporte Le Parisien samedi 8 juillet. Les esprits sont d'autant confus que Mamadou N.

était un policier apprécié. "C'était un pote, confie l'un de ses collègues, cité par Le Parisien. Le genre de gars sur qui tu peux compter. Il est serviable et volontaire. Pour rien au monde tu aurais pu te douter de quelque chose, parce qu'il est vraiment au-dessus de toute soupçon."



"Il vient d'une cité d'Évry, selon un autre policier. Il a quatorze frères et sœurs. On sait tous qu'il est très croyant. Il a une marque sur le front à force de prier. Mais il n'est pas du genre à parler de religion ouvertement." Encore un autre de ses collègues le décrit comme "plutôt discret et réservé", selon Le Parisien.

"IL A NOS NOMS, NOS ADRESSES"


Un agent assure que tout le commissariat est "tombé des nues" et s'interroge sur le placement sous contrôle judiciaire de Mamadou N. "Soit on a rien contre lui (...), soit ils ont vraiment des éléments costauds , et on ne doit pas le laisser en liberté."

Mais après l'incrédulité et la colère, vient l'inquiétude. "Il a nos noms, nos adresses, rapporte un policier. Est-ce qu'il a vendu ce genre de renseignements ? Forcément, il y a maintenant un climat de suspicion."

ADHÉSION AUX THÈSES DE L'EI


Il est soupçonné d'avoir aidé son frère, placé depuis un an en détention provisoire pour avoir entretenu des liens avec des jihadistes français en zone irako-syrienne et pour financement du terrorisme. "Le policier et son frère ont eu des échanges avant et au cours de la détention de ce dernier qui ne laissent guère de doute sur l'adhésion du fonctionnaire de police aux thèses de l'EI", dit une source proche de l'enquête.

Le fonctionnaire est aussi suspecté d'avoir consulté des fichiers de police sans lien avec son poste d'agent à la brigade accidents et délits routiers et d'avoir utilisé de faux papiers pour tenter de récupérer des colis.




https://r.orange.fr/r?ref=actucatsociete_catalogue_2&url=https%3A%2F%2Factu.orange.fr%2Fsociete%2Ffait-divers%2Fterrorisme-inquietude-chez-les-collegues-du-policier-mis-en-examen-magic-CNT000000KMiFH.html



http://www.lci.fr/justice/terrorisme-un-policier-d-un-commissariat-du-val-de-marne-mis-en-examen-ses-collegues-sous-le-choc-2057830.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Enquête terroriste: le policier mis en examen n'est pas dangereux, assure son avocat.

Message  Alain Vasseur le Dim 9 Juil 2017 - 18:15

Son avocat l'a assuré à l'AFP, le policier, soupçonné d'avoir aidé son frère impliqué dans une filière jihadiste et d'être partisan du groupe Etat islamique, ne présente "aucun signe de dangerosité" qui justifierait son incarcération.
Par France 3 Ile de France avec AFPPublié le 09/07/2017 à 10:41 Mis à jour le 09/07/2017 à 10:52


Le gardien de la paix de 42 ans, interpellé le 27 juin alors qu'il venait de prendre son service au commissariat du Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, a été mis en examen vendredi pour les délits d'association de malfaiteurs et d'escroquerie en lien avec une entreprise terroriste et placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de porter une arme.


Le policier ne présente "aucun signe de dangerosité", selon son avocat


Le parquet a fait appel et demandé son placement en détention provisoire "au vu des éléments qui ne laissent guère de doute sur l'adhésion du fonctionnaire de police aux thèses de l'EI", d'après une source proche de l'enquête.

Le fonctionnaire de police, qui a fait l'objet d'une suspension administrative, est aussi soupçonné d'avoir aidé son frère, placé depuis un an en détention provisoire pour avoir entretenu des liens avec des jihadistes français en zone irako-syrienne et pour financement du terrorisme. "Les enquêteurs disposaient dès le mois de juin 2016 des principaux éléments qui ont justifié la mise en examen vendredi de mon client. Le fait qu'il n'ait pas été inquiété plus tôt démontre qu'il ne présentait pas une menace et que son implication dans le dossier est limitée", a affirmé à l'AFP son avocat Me Gabriel Dumenil.

"Aucun élément de la procédure ne permet sérieusement d'affirmer qu'il serait à l'heure actuelle acquis aux thèses de l'islam radical. Il ne faut pas faire de ce dossier ce qu'il n'est pas", a-t-il ajouté. Le policier est aussi suspecté d'avoir consulté des fichiers de police sans lien avec son poste d'agent à la brigade accidents et délits routiers et d'avoir utilisé de faux papiers pour tenter de récupérer des colis.

Dans la foulée de son arrestation, les services de renseignements avaient mené des perquisitions, notamment au commissariat du Kremlin-Bicêtre.



http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/val-de-marne/policier-mis-examen-enquete-terroriste-ne-presente-aucun-signe-dangerosite-1294819.html


http://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-inquietant-profil-de-mamadou-m-le-policier-partisan-de-daech_1925684.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum