Pernes - 84 - L'étudiant sadique faisait chanter des adolescents.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pernes - 84 - L'étudiant sadique faisait chanter des adolescents.

Message  Alain Vasseur le Sam 8 Juil 2017 - 15:23

Samedi 08/07/2017 à 08H03 

Un passionné de théologie exigeait la soumission de ses victimes rencontrées sur internet, des jeunes qu'il aimait humilier.


"Ce sont des actes sadiques qui les ont fait souffrir et les ont humiliés. Ils me demandaient d'arrêter ; qu'ils expriment leur ressenti nourrissait mon plaisir sadique. Leur soumission conduisait à mon plaisir sexuel et ça allait jusqu'à l'éjaculation"...Pressé par Véronique Léger, présidente du tribunal correctionnel de Carpentras, de verbaliser les raisons qui l'ont poussé à commettre les actes pour lesquels il comparait, Sébastien annone cette cruelle réalité.


Âgé aujourd'hui de 23 ans, ce Pernois avait 19 ans lorsqu'il est entré en contact, via des forums sur internet, avec trois adolescents de 14 et 15 ans. Après les avoir incités à se masturber devant leur webcam, il les a filmés à leur insu. Puis il les a menacés de diffuser ces images sur le net et de les envoyer à leurs proches s'ils ne se pliaient pas à ses exigences les plus perverses derrière leur caméra : s'introduire divers objets dans l'anus, se nouer les testicules avec une corde ou les frapper violemment, manger leurs excréments...


Désespérés et très choqués, ses trois victimes ont eu la bonne idée de se confier à leurs parents qui ont déposé plainte. Identifié, notamment grâce à son adresse IP, Sébastien a été interpellé. Interrogé par les gendarmes, il a immédiatement reconnu les faits.


Face aux magistrats chargés de le juger, ce brillant étudiant en littérature, féru de théologie, tente d'expliquer les raisons qui l'ont poussé à agir ainsi : "A 11 ans, j'ai découvert que mon père trompait ma mère et j'avais gardé ça pour moi. J'étais complètement isolé, introverti. Je me posais des questions sur mon identité sexuelle et je pensais être atteint d'une maladie génétique. J'étais frustré... "


Grand admirateur des oeuvres du marquis de Sade, ce littéraire enclin selon les psychiatres "à intellectualiser" est désormais suivi par un psychologue. Il affirme avoir changé.


"Nous sommes amenés à voir les rives les plus sombres et les plus enfouies de l'âme humaine", constate le procureur de la République Pierre Gagnoud, qui compare le prévenu à une araignée. "Une araignée qui tisse sa toile et tend un piège à ses victimes". Et de s'interroger sur l'évolution des trois victimes. "L'humiliation et les douleurs psychologiques sont pires que les coups. C'est un poison lent, qui ronge... Pour moins que ça, des jeunes se pendent ou se jettent par les fenêtres. Vous aviez l'intention de faire du mal, d'humilier de dominer". Le magistrat rappelle encore que juste avant l'arrivée des gendarmes, l'accusé a utilisé un logiciel pour nettoyer son ordinateur de toutes vidéos compromettantes.


Insistant sur le fait que son client n'a jamais cherché à se dédouaner, l'avocate de la défense met en avant le rôle d'internet, "qui lui a permis de désinhiber ses pulsions, notamment sadiques. Ça a été un vrai défouloir" Elle expose que Sébastien, passionné par la recherche et qui envisageait de passer l'agrégation pour enseigner, devra trouver une autre voie si son éventuelle condamnation figure sur son casier judiciaire.


Effectivement, l'étudiant devra se résoudre à une autre carrière puisque le tribunal a suivi les réquisitions du procureur, en le condamnant à deux ans de prison avec sursis. Il est également inscrit au fichier des délinquants sexuels.


http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/4530153/pernes-letudiant-sadique-faisait-chanter-des-adolescents.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum