Le terrorisme islamiste "renvoie à la grandeur passée d’un islam conquérant".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le terrorisme islamiste "renvoie à la grandeur passée d’un islam conquérant".

Message  Alain Vasseur le Lun 10 Juil 2017 - 4:55

Publié le 09/07/2017 à 14h05



Le Puydômois Jean-Stéphane Viallefont a plusieurs casquettes : commandant de gendarmerie et docteur en sociologie. Sa thèse consacrée au terrorisme islamiste vient de paraître.
Sa thèse, Terrorisme, islamisme et sacrifice. La mort en transfiguration, « interroge les motivations des gens qui en viennent à sacrifier leur vie dans le cadre du terrorisme », explique Jean-Stéphane Viallefont.

C’est dans les livres que ce Puydômois,  commandant de gendarmerie et docteur en sociologie, a trouvé les premières réponses à cette barbarie et cette idéologie d’un autre temps : « Dans les années 1930, des jeunes Allemands endoctrinés par le nazisme sont allés se faire tuer par l’Armée rouge alors aux portes de Berlin. Ernst Bloch, dans Héritage de ce temps, l’explique par la non-contemporanéité des temps. Ces jeunes Allemands vivaient dans un présent millénariste, pas dans celui d’une guerre désormais perdue. »

L’analyse objective du terrorisme islamiste lui a permis de préciser ces réponses : « Il s’est agi d’abord de sortir de l’actualité des médias, du registre de l’émotion. Il s’est agi ensuite de resserrer la problématique au terrorisme moyen-oriental. Car les attentats appartiennent de longue date à l’histoire. Les Zélotes, des Juifs qui luttaient contre l’occupation romaine, y ont recouru. »

Et de s’interroger, enfin, sur le choc de temporalités qui arme l’actuel terrorisme moyen-oriental : « Le présent des islamistes renvoie au Moyen Âge, à la grandeur passée d’un Islam alors conquérant. À l’heure de la globalisation, le temps uniforme de la modernité s’oppose à leur perception du monde ancrée dans des croyances ancestrales. Dans cette guerre des valeurs, l’islam s’est imposé comme l’opposant le plus virulent à l’hégémonie occidentale. »

Moyens de propagande moderne


« Paradoxalement, note le chercheur, à l’heure de la technologie toute puissante, cette guerre rend à l’humain toute sa centralité. Si les méthodes sont aussi violentes qu’archaïques comme l’égorgement à l’arme blanche, leur force symbolique est amplifiée par les moyens de propagande moderne, d’autant que les réseaux sociaux sont souvent repris par les médias. »

Comme gendarme, comme sociologue, son double combat ne fait que commencer : « Je vais, sous la direction de François Dieu, concentrer mes recherches sur les islamistes qui agissent en Europe et recrutent dans nos banlieues. »

Retrouvez le portrait complet de Jean-Stéphane Viallefont dans les éditions auvergnates de la Montagne du 9 juillet 2017.

Jérôme Pilleyre


http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/social/science/2017/07/09/jean-stephane-viallefont-sociologue-le-terrorisme-islamiste-renvoie-a-la-grandeur-passee-dun-islam-conquerant_12478822.html
avatar
Alain Vasseur

Date d'inscription : 18/01/2015
Age : 64

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum